Kérosène et essence : "Pas de rupture de stock au Sénégal" [ministre]

Le Sénégal n’est pas en rupture d’approvisionnement, selon la ministre du Pétrole et des Energies.

sophie gladima

Le Sénégal n’est pas en rupture d’approvisionnement en hydrocarbures. C’est l’assurance de la ministre du Pétrole et des énergies, qui reconnait toutefois que la situation est très tendue. Pour Sophie Gladima, la situation est accentuée par la guerre en Ukraine.

«On ne sait pas d’ici quelques temps, mais à l’heure où nous parlons (Ndlr hier), des précautions ont été prises. C’est vrai, une compagnie avait commandé du produit, qui n’est finalement pas arrivé. Quelles sont les raisons ? Nous ne les connaissons pas. Malheu­reusement, S.M.C.A.D.Y a voulu alerter mais est allée trop loin par rapport à son alerte», juge-t-elle.

En effet, la Société de manutention de carburants aviation (S.M.C.A.D.Y) avait signalé que «pour des raisons d’indisponibilité de carburant aviation (kérosène) à l’AIBD, les opérations d’avitaillement des aéronefs ne pourront plus se poursuivre à compter du mercredi 20 avril 2022 et ce, pour une durée provisoire de deux semaines».

Son Directeur général, Baye Momar Kebé, avait demandé au Directeur général de l’AIBD «de prendre les dispositions nécessaires pour la diffusion d’un Notam relatif au sujet».

Justement, ce Notam va être levé et toutes les compagnies devraient pouvoir s’approvisionner au Sénégal, selon la ministre du Pétrole et des énergies. Elle annonce aussi qu’un bateau devrait arriver hier ou au plus tard aujourd’hui. Cette cargaison devrait pouvoir satisfaire les besoins d’ici l’arrivée de jet qui était prévue à partir du 22, ajoute-t-elle. Sur demande de l’Etat, la Société africaine de raffinage (Sar) va produire du jet après 3 ans d’arrêt. La Sar reprend donc ses activités le 30 avril prochain, annonce la ministre selon qui, il y aurait moins de tension.

Par ailleurs, la ministre a déclaré qu’il y a du carburant, mais que c’est l’approvisionnement qui pose problème. Parce que, explique-t-elle, la Sar était à l’arrêt et les embouteillages n’ont pas facilité la tâche aux camions citernes vers les points de vente. Par rapport à l’essence pirogue, les acteurs ont pris l’engagement de déclasser le produit et le mettre à la disposition des pêcheurs, informe Sophie Gladima.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Burkina : Damiba renonce à ses fonctions de Président

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Clash Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : Ara sort le gros calibre !

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Bamba Dieng sort du silence après son grand retour

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Un derby du Championnat indonésien vire au drame : 127 morts dénombrés !

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire