Un Sénégalais consomme en moyenne 42 litres de lait par an

Selon les chiffres publiés par le ministre de l’Elevage, sur la période allant de 2012 à 2020, la consommation de lait au Sénégal est passée de 202 millions à 267,8 millions de litres par an.

Production laitière

Le Sénégal à l’instar de tous les pays du monde, célèbre ce 1er Juin, "la journée mondiale du lait" initiée depuis 2001 par l’ONU sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Le ministre de l'Elevage et des productions animale, Aly Saleh Diop a présidé ce mercredi, la cérémonie officielle de l’édition 2022 de la journée international du lait sur le thème : "Quelles stratégies pour améliorer la compétitivité de la filière lait local ?".

"Au regard de l’évolution actuelle des quantités moyennes de lait produites par an dans notre pays, indique le ministre, la production laitière nationale est sur une bonne tendance car, sur la période allant de 2012 à 2020, elle est passée de 202 millions à 267,8 millions de litres par an".

"Toutefois, malgré cette progression positive, la production nationale qui peine encore à devenir très compétitive sur le marché, n’arrive à couvrir que 38% de la demande nationale en produits laitiers", a-t-il fait savoir.

"Aussi, la consommation actuelle de lait, estimée en 2020 à 42,1 litres par habitant et par an, reste encore très faible comparée aux moyennes internationales".

Parallèlement, la demande en produits laitiers est devenue très forte compte tenu de la croissance démographique (près de 3% par an) et des changements intervenus dans les habitudes alimentaires notamment en milieu urbain.

La volonté de satisfaire les besoins des populations en lait et produits laitiers suscite le recours à des importations de grandes quantités, composées à plus de 75% de poudre de lait, avec des pertes en devises estimées actuellement à 36,1 milliards de F CFA en 2020.

Face à cette situation, l’Etat du Sénégal s’est engagé à renforcer le développement de la filière lait locale à travers plusieurs orientations plaçant celle-ci au rang des priorités nationales.

Dans le Plan Sénégal Emergent, la filière laitière locale est retenue parmi les filières considérées comme clés de croissance, au regard de son fort potentiel de croissance dans le cadre d’un développement inclusif et durable.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

12 mariages de célébrités sénégalaises en 2022 [Pulse Picks 2022]

12 mariages de célébrités sénégalaises en 2022 [Pulse Picks 2022]

Prime de Coupe du monde : les Lions choyés par le président Macky Sall

Prime de Coupe du monde : les Lions choyés par le président Macky Sall

Député ou maire : Birame Soulèye Diop a choisi

Député ou maire : Birame Soulèye Diop a choisi

Le BRT dans les starting-blocks au dernier trimestre 2023

Le BRT dans les starting-blocks au dernier trimestre 2023

'Engagé pour jeter un sort à Mbappé' : la réponse du marabout sénégalais

'Engagé pour jeter un sort à Mbappé' : la réponse du marabout sénégalais

Adji Sarr-Sonko : les minutes d'une confrontation

Adji Sarr-Sonko : les minutes d'une confrontation

Bamako : les circonstances de la mort d'Ibra Seck, tué dans un braquage

Bamako : les circonstances de la mort d'Ibra Seck, tué dans un braquage

L'acteur Pod lynché sur la toile pour avoir apprécié les formes d'Adji Sarr

L'acteur Pod lynché sur la toile pour avoir apprécié les formes d'Adji Sarr

Mondial 2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale

Mondial 2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale