Manif' à Ziguinchor: Goudiaby n'a pas été tué par balle

On en sait un peu plus sur la mort d'Idrissa Goubiaby, tué lors de la manifestation interdite de vendredi 17 juin 2022 de la coalition Yewwi Askan Wi à Ziguinchor.

goudiaby

Le rapport d'expertise médico-légale sur la dépouille de Idrissa Goudiaby a parlé.

L'autopsie exercée sur le corps de Goudiaby par les médecins légistes dirigées par le Docteur D. S blanchit les forces de l'ordre.

Selon le certificat de genre de mort, Goudiaby n'a pas été tué par balle mais par une arme une blanche (une hache ou un sabre).

En effet, il est victime d’« une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre ».

Il y a un seul orifice d’entrée, pas d’orifice de sortie. Aucun projectile n’a été retrouvé, il n’y a pas de débris métalliques pouvant correspondre à une arme de fabrication artisanale avec des balles à plomb.

Le coup fatal a été porté par surprise, aucune lésion de défense n’est retrouvée.

Le document comporte cinq pages et sept chapitres (rappel des faits, admission à l’hôpital, examen externe, tomodensitométrie ou scanner, opération d’autopsie, prélèvement et discussion médico-légale).

Idrissa Goudiaby appelé par ses intimes Karamo Goudiaby est chauffeur de profession conducteur de taxi appartenant à Mme Aris.

Son papa, Abdou Goudiaby est un agent à la retraite de l’Office des habitations à loyer modéré. Sa maman est Aissatou Sané est présentement à Dakar…

Il était dit que le défunt a succombé des suites de ses blessures après avoir reçu une balle à l’intérieur d’un atelier de menuiserie métallique.

Rappelons-le, le bilan des manifestations survenues vendredi 17 juin 2022 a fait trois morts.

C’est d’abord à Colobane où un jeune homme, dont l’identité n’est pas encore connue, est mort complètement calciné. Selon les témoins, c’est une grenade de la police qui serait à l’origine de l’incendie, a indiqué un responsable de la Croix-Rouge sous couvert d'anonymat. Ce que dément la police.

A Bignona, c’est le nommé Alexi Abdoulaye Diatta alias Demba, né en 1988, qui a succombé à ses blessures après avoir reçu une balle lors de la manifestation.

Plusieurs personnes ont été blessés.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Omar Bounkhatab Sylla n'est plus le DG de Dakar Dem Dikk

Omar Bounkhatab Sylla n'est plus le DG de Dakar Dem Dikk

Pire : un muezzin lynché à mort

Pire : un muezzin lynché à mort

Doylo Barham, Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

"Doylo Barham", Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

Dieuppeul: un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie  percute un Taxi

Dieuppeul: un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie percute un Taxi

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué