Manif' à Ziguinchor: Goudiaby n'a pas été tué par balle

On en sait un peu plus sur la mort d'Idrissa Goubiaby, tué lors de la manifestation interdite de vendredi 17 juin 2022 de la coalition Yewwi Askan Wi à Ziguinchor.

goudiaby

Le rapport d'expertise médico-légale sur la dépouille de Idrissa Goudiaby a parlé.

L'autopsie exercée sur le corps de Goudiaby par les médecins légistes dirigées par le Docteur D. S blanchit les forces de l'ordre.

Selon le certificat de genre de mort, Goudiaby n'a pas été tué par balle mais par une arme une blanche (une hache ou un sabre).

En effet, il est victime d’« une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre ».

Il y a un seul orifice d’entrée, pas d’orifice de sortie. Aucun projectile n’a été retrouvé, il n’y a pas de débris métalliques pouvant correspondre à une arme de fabrication artisanale avec des balles à plomb.

Le coup fatal a été porté par surprise, aucune lésion de défense n’est retrouvée.

Le document comporte cinq pages et sept chapitres (rappel des faits, admission à l’hôpital, examen externe, tomodensitométrie ou scanner, opération d’autopsie, prélèvement et discussion médico-légale).

Idrissa Goudiaby appelé par ses intimes Karamo Goudiaby est chauffeur de profession conducteur de taxi appartenant à Mme Aris.

Son papa, Abdou Goudiaby est un agent à la retraite de l’Office des habitations à loyer modéré. Sa maman est Aissatou Sané est présentement à Dakar…

Il était dit que le défunt a succombé des suites de ses blessures après avoir reçu une balle à l’intérieur d’un atelier de menuiserie métallique.

Rappelons-le, le bilan des manifestations survenues vendredi 17 juin 2022 a fait trois morts.

C’est d’abord à Colobane où un jeune homme, dont l’identité n’est pas encore connue, est mort complètement calciné. Selon les témoins, c’est une grenade de la police qui serait à l’origine de l’incendie, a indiqué un responsable de la Croix-Rouge sous couvert d'anonymat. Ce que dément la police.

A Bignona, c’est le nommé Alexi Abdoulaye Diatta alias Demba, né en 1988, qui a succombé à ses blessures après avoir reçu une balle lors de la manifestation.

Plusieurs personnes ont été blessés.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

 Les signes astrologiques du plus au moins honnête

Les signes astrologiques du plus au moins honnête