Candidat de BBY : Macky a enfin fait son choix

Le président de la République Macky Sall a tranché à propos de sa succession à Benno Bokk Yakaar. Il a fait son choix. Selon Walfadjri, le président de BBY a jeté son dévolu sur le PM Amadou Bâ.

macky sall

Le choix du futur candidat devant porter le drapeau de la coalition Benno Bokk yaakaar, est porté sur Amadou Ba. Même si ce n’est encore officiellement annoncé par Macky Sall, C'est ce qu'a révélé Walfadjri qui souligne que l’actuel premier ministre remporte les critères du Président Sall qui veut mettre toutes les chances de son côté pour remporter la présidentielle de février 2024.

Et l’heureux élu est bel et bien au courant. Seulement, selon la même source laquelle signale que Amadou Bâ se garde encore de se mettre dans les costumes du candidat de Benno Bokk yaakaar. "Amadaou Ba sait bel et bien que Macky Sall a porté son choix sur sa personne. Mais comme il aime les cachoteries; il fait comme si de rien n’était. Actuellement, il multiplie les réunions sécrètes avec certains proches pour leur dire de se tenir prêts" , informe-t-on.

"C’est mal connaitre Macky Sall que de penser qu’il peut prendre une décision aussi cruciale que celle de renoncer à sa candidature sans penser à quelqu’un qui pourrait le remplacer. la vérité est qu’il pensait pouvoir obtenir le consensus tant souhaité avant de faire connaitre son choix."

"Malheureusement certains camarades continuent à mettre en avant leurs ambitions personnelles en lieu et place des intérêts de la coalition", ajoute une source contactée par Walf Net. Mais ce qui est évident est que certains candidats à la candidatures ne sont pas prêts à reculer. C’est le cas de l’actuel ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye qui est en train de tisser sa toile auprès de certains gros bonnets de l’Apr pour prouver la justesse de sa candidature à la présidentielle de 2024.

Quant à l’ancien Premier ministre Bounn Abdallah Dionne, sa candidature agitée il y a quelques jours a travers un communiqué, "n’est qu’une manière d’être dans l’ère du temps", affirme-t-on dans les officines de Benno Bokk yaakar. "Macky Sall ne peut pas accepter plus deux candidats issus de nos rangs pour la présidentielle. et s’il semble cautionner même une candidature autre que celle qu’il s’est choisie, c’est dans la logique de capter les voix qui ne se retrouveraient pas dans le plan Amadou BA", précise la source de Walfadjri.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT