'Covidgate' : les Sénégalais invités à descendre dans la rue le 30 décembre 2022

Laffaire dite de détournement des fonds Covid constitués d’une enveloppe globale de 1000 milliards FCFA prend une nouvelle tournure. Des ONG et organisations de la société civile montent au créneau et appellent à manifester le 30 décembre prochain.

Senegal emeutes mars-2021 manifestations (3)

La polémique enfle toujours suite à la publication du rapport de la Cour des comptes sur sur les graves irrégularités notées dans la gestion des Fonds destinés à la riposte contre la pandémie du Covid-19. Les organisations de la société civile (OSC) telles que Y en a marre, Frapp, ONG 3D, Africa Jom Center, le Réseau Siggil Jiggen ont fait face à la presse pour réclamer des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces malversations.

La Société civile appelle à une grande manifestation le vendredi 30 décembre prochain. Les OSC exigent la démission de tous les mis en cause et réclament des poursuites judiciaires. « Aujourd’hui, le rapport montre que les milliards du contribuable sénégalais qui ont fait l’objet d’une gestion calamiteuse. Nous engageons le gouvernement à faire ce qu’il faut. Ceux qui doivent démis de leur fonction que ce soit les Dage, les directeurs généraux et à même un autre niveau soient demis de leur fonction. Les poursuites judiciaires doivent être engagées. C’est ça l’exigence forte des forces vives de la nation », a déclaré Aliou Sané, coordonnateur du Mouvement Y en a marre.

"Sunu milliards dou ress (nos miilliards ne s'évaporeront pas)

La Société civile appelle à une grande manifestation le vendredi 30 décembre 2022 à partir de 15 heures à la Place de la nation sous le slogan « Sunu milliards du ress ». Le Résau Siggil Jiggen déplore la gestion des fonds destinés à la riposte contre la pandémie du Covid-19 et demande au Président Macky Sall de prendre des sanctions.

ADVERTISEMENT

« Les organisations de sages-femmes, les médecins infirmiers se sont mobilisés durant la pandémie pour prendre en charge et soulager les Sénégalais durant. Les gestionnaires de ces fonds n’ont eu qu’une seule attitude qui est celle de détourner les moyens que le peuple a réunis pour faire face à la pandémie. C’est un acte de traîtrise. Alors au nom de toutes les femmes, nous demandons au président de la République de prendre des sanctions, nous voulons que justice soit faite et que ça soit clarifié. Nous réclamons justice », a dit Safiatou Diop du Résau Siggil Jiggen.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

ADVERTISEMENT