Evolution politique de Ousmane Sonko : Itinéraire d’une fulgurante percée

Le parcours de Ousmane Sonko a été jusque-là parsemé d’épreuves, de difficultés qui lui ont servi de tremplin dans son ascension sur la scène politique. Il a, en effet, profité de différentes situations. Un état de fait qui lui a permis de monter en puissance, faisant de lui l’opposant le plus farouche. Retour sur la chronologie des évènements qui ont marqué sa carrière politique entre 2014 et 2022.

Pdt Ousmane Sonko

2014 : Création de Pastef/Les patriotes

Le parti PASTEF (Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité) a été́ fondé en janvier 2014 par des jeunes cadres de l’administration publique sénégalaise, du secteur privé, des professions libérales, des milieux enseignants et des hommes d’affaires qui, pour la plupart, n’ont jamais fait de la politique.

2016 : Radiation du fonctionnaire

C’est sa radiation de la fonction publique qui l’a révélé le 29 Aout 2016. « Monsieur Ousmane Sonko. Inspecteur des Impôts et des Domaines principal de 2° classe 2° échelon, matricule de solde n°604.122/1, est révoqué sans suspension des droits à pension pour manquement à l'obligation de discrétion professionnelle prévue à l'article 14 de la loi n°61-33 du 15 juin 1961 » indique le décret de révocation signé du président Macky Sall. Cette sanction pour manquement au devoir de réserve fait suite à une série de déclarations faites par l’inspecteur des impôts et domaines quelques mois plus tôt.

ADVERTISEMENT

2017 : Ousmane Sonko est élu député

Pour une première participation aux élections législatives, la coalition Ndaw Askan Wi /Alternance du peuple permet au leader du Pastef d’obtenir un poste de député. En effet, trois ans après la création de son parti Pastef, il est élu député à l’Assemblée nationale, mais son parti obtient moins de 1 % des voix aux législatives.

2018 : publication du livre Solutions et Pétrole et gaz au Sénégal : Chronique d’une spoliation

En janvier 2018, il sort le livre Pétrole et gaz au Sénégal : Chronique d’une spoliation, où il accuse le président et son entourage de malversations dans la gestion des ressources naturelles du pays.

Le 16 septembre 2018, il publie un livre programmatique, Solutions, dans lequel il livre un diagnostic des problèmes sociaux et économiques du Sénégal, déclinant ses propositions.

2019 : Candidat à la présidentielle

Sa candidature à l'élection présidentielle est validée en janvier 2019. Ousmane Sonko présente alors sa candidature à la magistrature suprême. Il arrive à la troisième place avec 15,76 % de voix soit 687 000 voix. Il est devancé par Macky Sall, le président sortant qui est réélu pour un second mandat et l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, président du parti REWMI. Ce dernier a par la suite rejoint la coalition au pouvoir, et est actuellement Président du Conseil Économique, Social et Environnemental.

2021 : Eclatement de l’affaire Adji SARR

Dans la nuit du 2 au 3 février 2021, Adji Sarr, une jeune employée d'un salon de massage, dépose plainte contre Ousmane Sonko pour « viols répétitifs et menaces de mort » devant le commandant de brigade de la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane, à Dakar. Sonko a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire en mars 2021 pour "viols et menaces de mort". Un juge d'instruction avait décidé le 18 janvier de renvoyer l'opposant devant une chambre criminelle.

2022 : Sonko est élu maire de Ziguinchor

Ousmane Sonko a été investi par la coalition Yewwi Askan Wi comme candidat à la mairie de Ziguinchor. En janvier, le président du PASTEF est élu maire de Ziguinchor, ville située au Sud du pays. À l'issue du scrutin, Ousmane Sonko l'emporte avec 56,31 % des voix. Il est officiellement installé dans ses nouvelles fonctions le 10 février 2022.

2023 : Ousmane Sonko annonce sa candidature à la présidentielle de 2024

Le jeudi 17 août 2022, le Président des patriotes annonce sa décision de briguer à nouveau la magistrature suprême en 2024. Il s’était déjà présenté aux joutes de 2019 en terminant troisième.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la France s’impose dans la douleur contre l’Autriche

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Euro 2024 : la Slovaquie surprend la Belgique

Football : FC Porto s'intéresse à  Mikayil Faye !

Football : FC Porto s'intéresse à Mikayil Faye !

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Drame à Yeumbeul : un tailleur tué par un bénéficiaire de la grâce présidentielle

Tabaski ensanglanté à Gounass : la voiture du Khalife attaquée,  2 morts enregistrés

Tabaski ensanglanté à Gounass : la voiture du Khalife attaquée, 2 morts enregistrés

Israël: le Premier ministre Benyamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre

Israël: le Premier ministre Benyamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre

Bignona : quatre morts dans deux accidents de la circulation !

Bignona : quatre morts dans deux accidents de la circulation !

Exploitation pétrolière et gazière : Amadou Ba mise sur ''patience et prudence''

Exploitation pétrolière et gazière : Amadou Ba mise sur ''patience et prudence''

Tabaski 2024  : les fortes prières du Président Diomaye

Tabaski 2024 : les fortes prières du Président Diomaye

ADVERTISEMENT