'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

Aminata Touré n'est pas encore prêt à renouer avec Macky Sall tant que ce dernier est au Pouvoir.

Aminata Touré

Aminata Touré a convoqué l’Article 22 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour valider sa démission du groupe parlementaire de BBY avec qui elle ne partage plus les mêmes orientations.

ADVERTISEMENT

Elle a rompu avec le président Macky Sall après avoir été écartée du perchoir. Compte-elle reprendre langue avec le chef de l'Etat ? Rfi lui a demandé s'il l'a parlé avec Macky Sall depuis qu’elle a été écartée du Perchoir ? « Non, je ne lui ai pas parlé depuis lors. On se reparlera quand il ne sera plus président de la République », a-t-elle souligné.

Abordant le poste de la présidence de l’Assemblée, elle déclare : « Ce poste m’a été promis et j’avais un accord ferme avec le chef de l’État. (…) Et puis maintenant, on peut mieux comprendre en fait ce qui s’est passé à la lumière des projets d’amnistie de M. Karim Wade », a-t-elle soutenu.

Avant d'ajouter donnant son avis sur l'amnistie annoncée pour Karim Wade et Khalifa Sall. "C’est clair que comme président de l’Assemblée nationale, une telle loi ne répondrait pas à mes critères éthiques, le droit a été dit, et puis visiblement, c’est plutôt une combinaison, pour ne pas dire un deal politique, qui mène à cette amnistie des faits. Et ces faits, poursuit-elle, ce sont des faits graves de détournement de deniers publics. Si cette loi passe à l’Assemblée, je vais voter contre, c’est clair."

A propos du débat sur le troisième mandat, elle lui a été reprochée de ne pas avoir relancé ce débat pendant toute la campagne pour les législatives, avant d'être écartée du poste de président de l'Assemblée. Mais Mimi souligne qu’elle n’a jamais cessé de dire que la question du troisième mandat était derrière lui.

« Alors, je peux vous demander de faire de la recherche documentaire. Et le président Macky Sall disait qu'il allait se prononcer juste après les élections d'ailleurs. Pour moi, c'était évident qu'il n'y ait aucune raison pour qu'il dise « je vais me présenter ».

Elle rembobine : « Il (Macky Sall l'a dit sur toutes les télévisions, africaines, mondiales. Et puis ce n'est juste pas possible. Cela n'a pas été accepté il y a dix ans, lorsque le président Abdoulaye Wade a voulu faire un troisième mandat. Il est allé aux élections, il a eu 35% au premier tour, je crois que ce serait pire pour le président Macky Sall. Et puis, il y a des risques de stabilité sur le Sénégal. Il n'a pas le droit le président Macky Sall. Il a fait du très bon travail ceci dit en passant. Je ne me renierai jamais, par rapport à son bilan que j'ai défendu partout, mais bon, nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs. »

Elle demande à Macky Sall de clarifier au plus vite sa position. « Et c'est ce qui va rassurer aussi non seulement les populations, mais également les investisseurs nationaux, comme internationaux. Et le président de la République qui est le président de l'Union africaine, doit donner le bon exemple en disant « je respecte la constitution, donc moi mon parcours en tant que président de la République s'arrêtera en février 2024 ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

TransferGo étend son service de transfert d'argent à l'Afrique

TransferGo étend son service de transfert d'argent à l'Afrique

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Messi veut battre un nouveau record

Messi veut battre un nouveau record

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

ADVERTISEMENT