La contre-attaque de Khalifa Sall

Après son après-midi mouvementé, vendredi dernier, lors du rassemblement du F24 où il a été hué et conspué, Khalifa Sall a pris la parole pour solder ses comptes.

Khalifa Sall Leader de Taxawu Senegal

A bon chat bon rat ! Après le clash Barth-Sonko et les huées à la Place de la Nation, Khalifa Sall est sorti du bois pour contre-attaquer. Dans une déclaration faite ce dimanche 14 mai sur sa page Facebook, le leader de Taxawu réplique à ceux qui critiquent les « hommes du système ».

« C’est quoi le système ? Est-ce une connotation négative ? J’aimerai bien qu’un jour qu’on me dise c’est quoi le système. En quoi avoir servi son pays, avoir servi l’État, avoir été à la disposition des populations, avoir été avec elles dans la recherche de la satisfaction de leurs besoins, ce fait là est-il condamnable », s’interroge l’ex-maire de Dakar.

« Personne n’est d’accord avec ça. Donc, si c’est ça on est tous anti-système », rétorque-t-il. Avant d’ajouter : « Pour changer l’État, pour changer le système, il faut être dedans. Si tu n’es pas dedans, tu ne changes pas le système. Tu seras dedans, tu t’impliqueras et tu verras les impairs, les insuffisances, les incohérences, les difficultés, les excès, et on les corrigera. Ça, c’est la vocation de tout homme public qui entend servir l’Etat ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le tonton saï-saï viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

Le tonton "saï-saï" viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

ADVERTISEMENT