Locales 2022: 30 recours examinés par la Cour suprême

La cour suprême sera le dernier arbitre pour la validation des listes.

cours-supreme

La cour suprême sera le dernier arbitre pour la validation des listes.

Les candidats aux élections locales de 2022 ne sont pas encore définitivement retenus. Saisie de plusieurs recours autant par le camp de Benno Bokk Yakaar comme de celui de l’opposition, la Chambre administrative de la Cour suprême ne va pas tarder à se prononcer. En fait, le travail est un peu costaud. Selon nos informations, une trentaine de recours sont déposés sur la table du président de ladite chambre. Et pour l’heure, les magistrats et rapporteurs travaillent là-dessus. Un véritable travail de titan, surtout avec les délais qui s’approchent.

Quand tous les rapports seront terminés, la Cour se devra de passer à l’enrôlement. Surement, contrairement aux habitudes de la Chambre administrative de tenir ses audiences chaque semaine, cette fois, une nouvelle formule sera trouvée ; soit les audiences se tiennent en deux jours d’affilée ou bien que toutes les affaires se tiennent en un seul jour même s’il faut terminer tard. Rappelons que la Cour doit se prononcer 5 jours avant le démarrage de la campagne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT