L’Union européenne souhaite rencontrer Diomaye Faye

La Mission de l’Union européenne d’observation de la Présidentielle de février 2024 souhaite rencontrer Diomaye Faye.

Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye

La Mission de l’Union européenne (UE) au Sénégal, dirigée par Malin Björk, a exprimé le souhait de rencontrer Bassirou Diomaye Faye, candidat à la présidentielle du 25 février, actuellement détenu. Lors d’une conférence de presse à Dakar, Mme Björk a souligné l’importance que tous les candidats validés par le Conseil constitutionnel, y compris M. Faye, puissent mener leur campagne.

Elle a confirmé que des démarches étaient en cours pour organiser cette rencontre. La capacité de M. Faye à défendre sa cause en prison reste une question ouverte alors que la campagne présidentielle débute officiellement dimanche. Bassirou Diomaye Faye, emprisonné depuis 2023, est considéré comme un candidat potentiel à la victoire. Il a été choisi par le parti dissous Pastef, en remplacement d’Ousmane Sonko, lui-même incarcéré en 2023 après des affrontements avec le pouvoir. Bien que M. Sonko ait été disqualifié par le Conseil constitutionnel, la candidature de M. Faye a été validée, créant une situation sans précédent au Sénégal.

Mme Björk a insisté sur l’importance de permettre à tous les candidats retenus de faire campagne à égalité avec leurs adversaires, évoquant la liberté de faire campagne comme une des libertés fondamentales. Elle a précisé que la mission d’observation de l’UE, composée de plus de 130 observateurs issus des 27 États membres de l’UE ainsi que de Norvège, de Suisse et du Canada, évaluera le processus électoral, y compris le respect des libertés.

Elle a ajouté que la mission, invitée par le Sénégal, présentera ses premières observations deux jours après le premier tour et publiera un rapport final détaillé quelques semaines après les résultats. Mme Björk a conclu en affirmant l’impartialité et l’indépendance de la mission, qui ne s’immiscera pas dans le processus électoral.

A rappeler que la coalition Diomaye Président a informé que les avocats de leur candidat ont vu, ce mardi 30 janvier, leur demande de liberté provisoire pour leur client rejetée par le doyen des juges. Une demande qui a été introduite "le lundi 22 janvier 2024, suite à la validation définitive de la candidature par le Conseil constitutionnel" de Bassirou Diomaye Faye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT