Macky brandit une menace REELS contre Sonko...

Le chef de l’Etat Macky Sall récuse le Réseau des Elus Locaux du Sénégal (REELS) mis en place par Yewwi Askan Wi. Il a fait savoir à Ousmane Sonko et Cie qu’une seule association des maires peut exister au Sénégal.

Macky Sall sommet UA

Le Réseau des Elus Locaux du Sénégal (REELS) a officiellement été porté sur les fonts baptismaux, ce samedi 15 octobre 2022, au cours d’une assemblée générale présidée par Ousmane Sonko et plusieurs élus majoritairement de l’opposition. Le leader de PASTEF a été coopté par ses pairs pour diriger le REELS. Il a comme premier vice-président Barthélémy Dias.

‘’Il y a un impératif de cultiver le sens de l’Etat et le respect des Institutions. Puisque l’Association des maires n’a pas de couleur politique de même que celle des départements, il n’y a qu’une seule association des maires qui peut exister au Sénégal’’, a martelé Macky Sall. Le chef de l’Etat s’exprimait lors de la 2ème édition de la Journée de la Décentralisation sur le thème ‘’Les territoires face aux défis au développement durable’’ au Grand Théâtre.

La rencontre se tient en présence de plusieurs maires et présidents de Conseil départemental membres de l’Association des maires du Sénégal (AMS) et de l’Association des départements du Sénégal (ADS). "Il faut que ‘’les choses soient claires’’, a t-il dit, soulignant qu’on peut accepter que chaque parti ou coalition de partis ait une structure regroupant des maires issus d’une même formation politique qui peut être ‘’un organe interne et politique''.

Macky Sall a rappelé que l’Alliance pour la République (APR), à sa création en 2008, avait mis en place la Chambre des élus républicains. Selon lui, les maires de l’opposition et du pouvoir ‘’ont toujours cohabité'' par le passé. Il a demandé au ministre des Collectivités territoriales ‘’d’être extrêmement ferme''. ‘’Ce sont des questions liées à la stabilité institutionnelle de l’Etat. Il ne doit pas y avoir de compromis sur certains sujets. C’est un état d’esprit de dépassement permanent permettant d’élever l’intérêt général en points de convergence et de consensus’’, a fait savoir le chef de l’Etat.

Il a exhorté le gouvernement comme les collectivités territoriales à ‘’mettre l’accent sur le respect scrupuleux des lois et règlements à travers l’application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales et une prise en charge optimale des compétences transférées''.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Reforme de la Justice : la Présidence lance Jubbanti

Reforme de la Justice : la Présidence lance ”Jubbanti”

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

ADVERTISEMENT