Manif' du 17 juin: le bilan s'alourdit à quatre morts

La liste des victimes lors de la manifestation interdite de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) du 17 juin dernier est passé de trois à quatre morts.

La place de la nation assiégée par des manifestants venus soutenir la coalition Yewwi Askan Wi, le 8 juin 2022 à Dakar

Et de quatre ! Le bilan macabre de la manifestation de Yewwi Askan du 17 juin 2022 est passé à quatre morts hier lundi, avec le décès d'un jeune marchand à Colobane (Dakar), le week-end.

La victime du nom de Serigne Mame Sankhé, est asthmatique. Il a inhalé les odeurs des grenades lacrymogènes a fini par rendre l'âme quelques jours après les manifestations.

Son cousin Makhtar Sankhé témoigne sur la Rfm : "C'est triste! Notre jeune frère Serigne Mame Sankhé, âgé de 35 ans, a inhalé les grenades lacrymogènes et est finalement mort à l'hôpital Fann. Il travaillait à Colobane comme commerçant. Son décès est causé par la manifestation du 17 juin dernier et pourtant il ne participait pas à la manifestation, il était au moment des faits sur son lieu de travail à Dakar. Il était asthmatique depuis très longtemps".

Makhtar Sankhé lance un appel à l'endroit des forces de l'ordre qui lancent des grenades lacrymogènes. "Lorsque vous lancez des grenades lacrymogènes, c'est la population qui en pâtit. C'est triste pour l'avenir de notre jeunesse", se désole-t-il.

A noter que 3 jeunes, dont un à Dakar et 2 dans la région de Casamance, ont perdu la vie le 17 juin lors de la manifestation interdite de Yaw.

Deux parmi les victimes ont été tuées par balle réelle dans le sud du Sénégal et un autre est mort au cours d'un incendie à Colobane.

Pour le cas de Ziguinchor, le rapport d'expertise medico-légale concernant le nommé idrissa Goudiaby, né le 18 avril 1979 à Ziguinchor, a permis de retenir comme cause de décès ‘’une mort violente par choc hémorragique suite à une plaie pénétrante du cou causée par une arme blanche contondante et tranchante comme une hache ou un sabre.

L'arme utilisée est un objet tranchant et contondant. Le coup fatal a été porté par surprise, aucune lésion de défense n'a été retrouvée.

Plusieurs manifestants dont des leaders de la coalition Yaw ont été arrêtés. Ils seront édifiés sur leur sort cette semaine.

Deux autres individus, O. Seck et A. A. Niang, ont été mis aux arrêts, hier lundi, par la Sûreté Urbaine du commissariat central de Dakar, à la plage Bceao de Yoff.

Ils sont cités comme membres de cette association de malfaiteurs ayant fourni des armes et autres outils pour s’attaquer aux forces de défense et de sécurité.

Le journal de préciser que le sieur O. Seck est le frère d’un célèbre insulteur public via les réseaux sociaux établi à l’étranger.

À rappeler que parmi les 6 personnes déjà arrêtées dans cette affaire, il y a un Inspecteur des Impôts et Domaines.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : le Sénégal affrontera l'Angleterre en huitième de finale

Mondial 2022 : le Sénégal affrontera l'Angleterre en huitième de finale

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se hisse en huitièmes

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se hisse en huitièmes

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

On veut danser ce soir

On veut danser ce soir

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur