La caravane "Diomaye Président" victime d'attaque armée

La violence électorale s'intensifie à quelques jours de la fin de la campagne.

diomayeyy

Jets de pierre, voiture caillassée et maisons vandalisées… La violence s’est de nouveau invitée dans la campagne électorale. Le mouvement des femmes de PASTEF (MOJIP), affilié à la coalition Diomaye Président et soutenant le candidat Bassirou Diomaye Faye, a été victime d'une attaque violente contre sa caravane à Saint-Louis plus précisément à Bango. Selon les responsable du cortège, cette agression aurait été perpétrée par des partisans d’Amadou BA, représentant la coalition au pouvoir.

L’attaque a eu lieu alors que le cortège des « femmes Linguéres » étaient dans les rues de Saint-louis. L’incident a été détaillé par Maïmouna Bousso, une des leader du MOJIP, qui a vivement critiqué l’attaque sur les réseaux sociaux. Elle a condamné cet acte comme une manifestation de désespoir de la part de leurs adversaires, tout en affirmant que de telles actions renforcent la détermination de son mouvement à œuvrer pour l’avenir du pays. Elle a également partagé des images des victimes, qui ont reçu des soins suite à l’assaut.

ADVERTISEMENT

La caravane de Cheikh Bara Ndiaye et Mara Niass a été attaquée dans la nuit du lundi dans la commune de Daroul Mouhty. Des coups de feu ont été tirés en l’air et des blessés légers enregistrés suite aux échauffourées. Après leur passage à Kébémer et à Coki, la caravane a été accueillie par une foule dans la deuxième capitale du mouridisme.

Tout se passait normalement jusqu’au moment où Cheikh Bara Ndiaye et ses camarades ont tenté de passer devant le domicile de Modou Diagne Fada. Mais les partisans du Ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des Territoires ont barré la route au cortège.

Il s’en est suivi des jets de pierres, des coups de feu et des courses-poursuites dans les rues de Daroul Mouhty. Un véhicule du convoi de Cheikh Bara Ndiaye a été vandalisé et des blessés ont été acheminés au centre de santé local.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT