Sénégal : Amadou Ba un candidat à l'épreuve

Benno Bokk Yakaar a son candidat. Il a été choisi au bout du bout après plusieurs mois de réflexion.

Amadou BA, Premier ministre du Sénégal

Le président qui dit toujours qu'il a les possibilités légales de faire un troisième mandat, n'avait guère pensé à un remplaçant, du moins d'un dauphin choisi pour la candidature. En supprimant le poste de Premier ministre en 2019 après la victoire, il cherchait à faire le vide autour de lui.

D'autant plus, qu’il avait, par la même occasion, écarté des personnalités de grande envergure de son parti à qui on prêtait des ambitions présidentielles. Aly Ngouille Ndiaye, El Hadji Oumar Youm, Matar Cissé et Amadou Ba ont été ainsi « écartés ». Le dernier cité a été « migré » vers le ministère des Affaires étrangères avant d’être remplacé.

Il est revenu par la grande porte en étant désigné Premier ministre. Un Pm qui a longtemps soutenu et défendu une troisième candidature crisogéne de son président. Un Pm qui n’inaugure même pas les chrysanthèmes. Un fusible peu visible qui est loin de jouer les premiers rôles. En réalité, Ba semble maîtriser Macky en faisant ce qu’il veut même s’il n’y croit pas. Difficile de le prendre à défaut. Il a beaucoup manœuvré pour être au-devant de la scène sans vraiment se « mouiller ».

Quand l’heure du choix a sonné, il s’est imposé. Macky a été dans l’obligation de faire de lui le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar à la présidentielle du 25 février 2024. Sans grand enthousiasme. Le discours prononcé par Moustapha Niasse a été sec. Le nom du candidat Amadou Ba à été très peu cité. Pas d’insistance sur ses qualités, ses points forts, les raisons de son choix. Le président qui était en mode masqué, avait une petite forme ce jour-là.

Dès lors, les défections dans les rangs du parti comme celles d’Aly Ngouille Ndiaye, de Mameboye Diao, d’Abdoulaye Daouda Diallo entrent manifestement dans une logique claire ment indiquée. Ba n’a pas toute la confiance du chef. Un candidat par défaut. Moo fi sës. Est-ce à dire qu’il sera l'élu ?

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Confection de fausses cartes grises : un ex-agent du Service des mines arrêté

Confection de fausses cartes grises : un ex-agent du Service des mines arrêté

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

ADVERTISEMENT