Succession de Macky Sall : Amadou Mame Diop porté par la belle-famille présidentielle

La belle famille du président Macky Sall porterait la candidature du président de l’Assemblée nationale, pour succéder à Macky Sall.

Amadou Mame Diop est le président de l'Assemblée nationale du Sénégal depuis le 12 septembre 2022.

Le nouveau président de l'Assemblée nationale est l'ami d’enfance du beau-frère du président, le ministre des Transports, Mansour Faye. Les deux ont grandi ensemble et ont été couvés par Marième Faye Sall, la sœur protectrice devenue Première dame.

Outre Amadou Bâ, Aly Ngouille Ndiaye, Abdoulaye Diouf Sarr et autres, Amadou Mame Diop est candidat à la succession de Macky Sall. C’est un choix « belle-familial ». En effet, le Quotidien a appris des proches de la belle-famille du président Macky Sall seraient à la manœuvre. Le nom du beau-frère Amadou Mansour Faye, ministre des Transports terrestres et du désenclavement de son état, est présenté comme étant celui qui porterait avec acharnement la candidature de Amadou Mame Diop, un ami personnel de sa famille.

Ils estiment qu’en le nommant à cette station, le président Macky Sall l’a déjà, en quelque sorte, adoubé. Pour eux, il serait inconséquent qu’après l’avoir doté de tant de pouvoir, et en quelque sorte préparé à la fonction suprême, le chef de l’Etat puisse lui préférer quelqu’un d’autre.

Mais cette agitation de ses proches mettrait mal à l’aise le chef de l’Etat, selon des personnes proches de lui, et bien informées de cette situation. Il semblerait que le président de la République aurait déjà fait son choix, mais serait embarrassé par l’activisme de sa belle-famille. D’autant plus, indique ce journal qu’il serait conscient que le choix de Amadou Mame Diop ne garantirait pas la victoire à son camp.

Des informations obtenues par les médias ces derniers jours ont commencé de faire la promotion de la candidature de Amadou Mame Diop, le président de l’Assemblée nationale. Sa candidature est présentée comme portée par des élus du département de Dagana, dont il a été le député depuis trois législatures environ. M. Diop est présenté comme l’homme pouvant mettre d’accord tous ces caciques de l’Apr, avec, selon les mêmes sources, «une plus grande légitimité élective», en plus de sa fidélité au président et au parti au pouvoir.

ADVERTISEMENT

Cette agitation de ses proches mettrait mal à l’aise le chef de l’Etat, selon des personnes proches de lui, et bien informées de cette situation. Il semblerait que le président de la République aurait déjà fait son choix, mais serait embarrassé par l’activisme de sa belle-famille. D’autant plus qu’il serait conscient que le choix de Amadou Mame Diop ne garantirait pas la victoire à son camp.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT