Talla Sylla : « Idy a trahi Touba et Tivaouane »

Le ton est dur, la charge est d’une rare violence. Talla Sylla sort encore la sulfateuse contre Idrissa Seck taxé de "traître".

talla-sylla-696x465

Le maire sortant de la Ville de Thiès ne lâche pas Idrissa Seck. Dans une (très) longue charge, Talla Sylla s’attaque encore violemment au président du Cese. Après avoir accusé Rewmi d’être un parti intrus dans Benno Bokk Yaakar (BBY), Talla Sylla qualifie Idy de «traître.»

« Il (Idy) a fait allégeance à Tivaouane et a trahi les Tidianes. Ensuite, il est allé à Touba pour faire allégeance aux Mourides, il a trahi comme il l’a fait à Tivaouane. Maintenant, il est le disciple de Macky Sall. Et rien de toute cette gymnastique n’est sincère », a martelé Talla Sylla. Il précise qu’il avait pourtant mis en garde le chef de l’Etat dès le début de son accession à la magistrature suprême.

«Quand Macky venait d’être élu président de la république, je l’avais averti en ces termes : Méfiez-vous des politiciens carriéristes et affairistes véreux qui sont prompts à vous passer la bague au doigt, en attendant la corde au cou. Et l’histoire m’a donné raison. Ceux-là qui me traitaient de tous les péchés d’Israël se sont mis à genou devant Macky Sall. Idrissa ne s’occupe que de ses intérêts et de sa poche», rembobine Talla Sylla.

Il accuse le président du conseil départemental de Thiès et ses lieutenants de tout faire pour que son magistère soit un échec. « J’ai renoncé à ma candidature à l’élection présidentielle de 2019 pour soutenir Macky Sall et pour protéger les intérêts de Thiès. Mais, j’ai essuyé toutes sortes d’insultes venant du camp d’Idrissa Seck. En homme convaincu, je suis resté droit dans mes bottes. Car, je savais que ce que j’ai fait pour l’intérêt des Thiessois, Idrissa ne l’a pas fait », a-t-il indiqué.

Talla Sylla liste les nombreuses tentatives d’Idrissa Seck et de Yankhoba Diattara pour saboter sa gestion à Thiès. « Après mon installation à la tête de la mairie, dans leur entreprise de me nuire, ils ont procédé à une série de décisions. Ils ont d’abord dévolu le marché central de Thiès à la commune Nord, ensuite la gare routière et le marché grand-Thiès à la commune Ouest, enfin le marché Moussanté à la commune 0uest. Donc il ne reste plus rien à la ville. Conséquence, nous avons exercé sans recettes à cause d’Idrissa Seck et de son camp. Vous n’êtes pas sans savoir que des corps de contrôle ont procédé à la vérification de la gestion de la municipalité. Et, une dette de plus d’un milliard a été trouvée. À l’époque, c’est Yankhoba Diattara qui était là, j’allais même dire Idrissa Seck, car dans tout ce que le premier nommé fait il y a la main de son patron ».

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"