Rufisque : Une policière violée par un courtisan qu'elle avait recalé

La thèse d’une vengeance passionnelle est agitée pour justifier le viol de la policière, agent du GMI.

Police Nationale (femmes)

.

Trois individus auraient violé plusieurs femmes, dont une policière et des dames mariées. Les mis en cause piégeaient leurs victimes à bord de leur taxi-clando et les entrainaient, sous la menace d’un couteau, dans des endroits sombres avant de les violer à tour de rôle. Quid de la policière violée ? C’est un agent du GMI de la 16e compagnie de Rufisque.

Elle revenait d’une vaste opération anti moto nocturne sur la circulation routière lorsqu’elle a été embarquée en tenue civile, dans le « taxi clando » des prédateurs sexuels.

L’un des mis en cause avait juré de faire payer à la policière son refus de sortir avec lui. « C’est parce que tu portes maintenant l’uniforme de la police que tu refuses mon offre. Mais, tu vas voir avec moi », l’avait-il menacé.

La policière est présentée comme une agente courtoise, effacée et calme. Récemment, elle a perdu un collègue dans un terrible accident de la route à l’issue duquel elle est sortie traumatisée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT