‘’Au Sénégal, depuis 2010, Teranga a produit plus de deux millions d’onces d’or à partir de la mine de Sabodala. Jusqu’en 2018, SGO opérait l’unique exploitation aurifère industrielle du pays’’, écrit la compagnie dans son rapport de développement durable pour l’année 2019, publié ce jeudi.

Selon le document, avec l’acquisition et l’intégration du projet aurifère voisin de Massawa, SGO se positionne désormais comme un complexe aurifère de premier plan.

Il signale qu’en 2019, la contribution économique totale de la société à l’économie sénégalaise culmine à 119 milliards de francs CFA.

‘’L’engagement à créer des emplois dans chacun des pays où la société est présente s’est traduit, par exemple, par un taux de 95% de nationaux dans les effectifs de Sabodala. Ainsi 46% des employés sont issus des régions de Kédougou et Tambacounda (est), dont 27% du département de Saraya, qui abrite la mine’’, indique le rapport.

Il ajoute que ‘’1.362 emplois ont été créés au Sénégal : 366 dans le département de Saraya, 174 dans la région de Kédougou (exclusion faite du département de Saraya) et 748 pour le reste du Sénégal’’.