27 filles mineures violées à Touba : 2 filles d'un célèbre communicateur traditionnel parmi les victimes

Nouvelles révélations dans l'affaire des faits de viol et de pédophilie répétitifs portant sur plus de vingt-sept filles mineures âgées respectivement de 6 à 16 ans.

27 filles violées à Touba

L'affaire de viols présumés sur des jeunes filles mineures âgées de 6 à 16 ans qui étudient dans un daara situé à Touba Gol n'a pas encore livré tous ses secrets. Sur les vingt-sept filles violées, deux filles d'un célèbre communicateur traditionnel sont parmi les victimes.

Le prédateur sexuel présumé est un marabout nommé Serigne Khadim. Après son forfait, le marabout âgé d'une quarantaine d'années a pris la fuite. D'après les informations de SourceA, il a été localisé dernièrement en Casamance. L'on indique qu'il aurait quitté le pays.

"Le marabout procédait à des fellations jusqu'à éjaculer"

Une des victimes témoigne : "Serigne Khadim avait l’habitude de faire faire à certaines d'entre nous des fellations jusqu'à ce qu’il éjacule à l’intérieur de nos bouches. Ensuite, il couchait chaque matin avec quelqu'un d'entre nous. Je m'en suis ouverte à ma grande sœur, qui m’a conduite chez une sage-femme en consultation. Cette dernière nous a envoyées chez un gynécologue."

"Chaque matin, lorsque nous venons pour étudier, il nous demandait de passer dans sa chambre. C'est dans cet endroit qu'il abusait de certaines d'entre nous. Les plus jeunes, il leur caressait le sexe et mettait son doigt. Les moins jeunes, c'est-à-dire celles qui était âgées de 10 ans, il leur imposait la fellation. Quant aux plus âgées, celles qui ont plus de 12 ans, il couchait avec elles," poursuit la victime.

ADVERTISEMENT

"Après chaque rapport sexuel, il nous menaçait en ces termes : ‘Si jamais vous tentez de le raconter, je le saurai grâce à mon chapelet’."

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT