Affaire des cocktails Molotov : Nouvelles révélations !

Du neuf dans le dossier des cocktails Molotov. 4 millions Fcfa remis aux cellules pour l’achat d’essence, fumigènes et autres produits

Fabrication de cocktail molotov

Il y a de nouveaux éléments dans l'affaire des cocktails Molotov. Après l’arrestation de huit (8) mis en cause, membres des cellules de Malika Keur Massar et Guédiawaye, Ndèye Awa Diop est la neuvième personne écrouée dans cette affaire. L’enquête, qui se poursuit, risque de faire tomber d’autres personnes.

La Sûreté Urbaine (Su) qui pensait en avoir fini avec cette supposée affaire, a déniché des indices menant à la dame Ndèye Awa Diop, relate L'Obs. La procédure a montré que les mis en cause recevaient des fonds d’un numéro de téléphone par des envois via l’application «Wave». L’exploitation de leurs téléphones fait dévoiler des choses. La preuve que le groupe de «Malika» et «Keur Massar», dirigé par Cheikh Oumar Bitèye et celui de Guédiawaye, dirigé par Ousmane Badji alias «Grand-Père» recevaient des sommes d’argent pour l’acquisition de cocktails Molotov.

Ils avaient, selon les résultats d’investigation, reçu des «transferts de quatre millions Francs Cfa pour les différentes cellules destinés à l’achat d’essence, de fumigènes et autres produits pour la confection de cocktails Molotov.»

Encore et encore, les limiers ont creusé. Et ont encore trouvé des choses. En exploitant le numéro, la propriétaire a été trouvée. «Il appartient à la dame Ndèye Awa Diop. En effet, elle recevait des fonds de responsables du parti pour financer les cellules pour organiser des actions», précisent les enquêteurs.

Le 28 avril 2023, elle a été interpellée. Automatiquement, la mise en cause fait appel à Me Abdoulaye Tall qui s’est constitué. Interrogée en présence de ses conseils, elle nie les faits, malgré, selon les flics, les «éléments compromettants contre elle». Elle soutient ne connaître ni Cheikh Omar Bitèye, ni Amath Bitèye encore moins Ahmadou Fofana qui, avec elle, «habitent le même quartier Malika». Mieux, elle précise n’avoir aucune relation avec eux.

ADVERTISEMENT

Mais, «l’exploitation de son compte Wave a permis de constater qu’elle envoyait nuitamment des sommes d’argent à Omar Aliou Bitèye qui confectionnait les cocktails Molotov et était en communication permanente avec Ahmadou Fofana».

Des éléments qui, selon les enquêteurs, constituent assez d’indices pouvant la faire déférer. Elle a donc été présentée au procureur pour financement de terrorisme puis au juge d’instruction du premier cabinet qui l’a envoyée en prison.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Jakartaman calciné : le film de l'arrestation du meurtrier et de ses complices

Jakartaman calciné : le film de l'arrestation du meurtrier et de ses complices

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Escroquerie à Dakar : le parquet de Paris traque un célèbre influenceur français

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Le BRT heurte un Jakartaman

Le BRT heurte un Jakartaman

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

ADVERTISEMENT