ADVERTISEMENT

Affaire Miss Sénégal 2020 : Pourquoi l'ONG Jamra s'est désistée

Mame Mactar Guèye a donné les raisons qui ont fait que Jamra n'ait pas poursuivi son action contre l'organisatrice du concours de beauté Miss Sénégal.

Mame Mactar Guèye

Avec PressAfrik | Le dossier d'apologie de viol dans lequel l'organisatrice du Concours Miss Sénégal, Aminata Badiane, est visée, a été classée sans suite hier mardi, par le parquet de Dakar. Dans son édition d'hier, le journal L'Observateur, a révélé que cette décision du parquet résulte du fait que l'auteur de la plainte, à savoir le vice-président de l'ONG islamique Jamra ne s'est pas présenté auprès des enquêteurs pour confirmer les termes de sa plainte. Faux ! Selon Mame Mactar Guèye, « Jamra avait plutôt déjà retiré sa plainte, suite aux excuses publiques faites par Aminata Badiane ».

ADVERTISEMENT

Apportant des précisions à l'article du journal L'Observateur, Mame Mactar Guèye a rappelé, d'emblée que : « la présidente du comité "Miss Sénégal", Aminata Badiane, avait effectivement fait l'objet d'une plainte de la part de l'ONG Islamique JAMRA suite à des propos indécents, qui avaient créé des vives indignations dans l'opinion publique, faisant "l'apologie du viol", condamnée par l'article 252 du Code Pénal ("ku ñu violé yaw la nééx") ».

Il renchérit : « La sûreté urbaine, dirigée par le Commissaire Bara Sangharé, nous a joint le 16 octobre 2022 à 14h46, pour nous informer que cette plainte que Jamra avait déposée auprès du Procureur de la République, lui a été imputée aux fins de diligenter une enquête ».

Ainsi, a fait savoir M. Guèye, « par courrier, en date du 20 octobre 2022, que nous avons remis directement au Commissaire Sangharé, nous avons demandé aux enquêteurs de bien vouloir prendre acte de notre désistement, pour la bonne et simple raison que celle qui avait fait l'objet de notre plainte, Mme Aminata Badiane, a fait amende honorable, en présentant ses excuses publiques ».

Par conséquent, a conclu le vice-président de Jamra, « la plainte de Jamra n'ayant plus d'objet, ampliation de notre "déclaration de désistement" a donc été faite à notre avocat, Me Moussa Sarr, avant que JAMRA n'en fasse, le même jour, une large diffusion, par le biais d'un communiqué de presse, afin que nul n'en ignore ».

En conclusion de cette affaire, Amina Badiane a été blanchie tandis que Mariama Kébé dite Mamico et Kader Gadji, qui s’étaient constitués parties civiles, sont inculpés pour diffamation et injures publiques. Pis, la police recommande que la lauréate du Concours Miss Sénégal 2020, Fatima Dione, soit poursuivie pour dénonciation calomnieuse.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT