Affectation forcée : Le juge Ngor Diop réhabilité, Teliko débouté

Président du tribunal de Podor, Ngor Diop avait été affecté, en août 2020, comme conseiller à la Cour d’appel de Thiès, suivant une consultation à domicile des membres du Conseil supérieur, après avoir placé sous mandat de dépôt un marabout-pyromane.

Cours suprême de Dakar

.

L’ancien président du Tribunal de Podor, qui avait saisi la Cour suprême pour excès de pouvoir, remporte sa bataille contre le Garde des Sceaux. La Chambre administrative de la plus haute juridiction a tout simplement annulé son affectation à Thiès. Ce, pour violation de l'article 6 du statut des magistrats.

La conséquence juridique de cette annulation de l’affectation du juge, c’est la réhabilitation, le rétablissement de M. Ngor Diop dans ses droits. "Il était juge titulaire au poste de tribunal d’instance de Podor. Il sera réaffecté soit à Podor, soit devant une juridiction de même degré. C’est-à-dire qu’il sera réaffecté en tant que président de Tribunal", a fait savoir son avocat Me Ousmane Sèye.

Pour rappel, le magistrat Ngor Diop a été affecté après qu’il a placé sous mandat de dépôt Mamadou Loum, déféré pour des faits de dévastation de récoltes et de menaces simples de voies de fait ou de violences. Par la suite, le juge aurait refusé de se plier à la demande de mise en liberté provisoire, souhait exprimé par le Garde des Sceaux. Il avait déclaré le prévenu coupable et l’a condamné à trois mois d’emprisonnement assorti du sursis.

Quid de Souleymane Téliko ? La Cour suprême a rejeté son recours. L’ex président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), attrait devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature avait écopé d’un blâme, le 30 novembre dernier, pour ses propos tenus sur le procès Khalifa Sall.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT