Du matériel médical volé à l'Hôpital régional de Thiès

Après les CTE (centre de traitement des épidémies) et l'hôpital de Fatick où du matériel médical a été subtilisé, un fait similaire secoue l'hôpital régional de Thiès.

Hôpital régional de Thiès

Le vol de matériel médical dans les structures de santé publiques prend une ampleur inquiétante. Récemment, il a été fait cas du démantèlement du matériel des CTE vendu à des structures sanitaires du privé. Bien avant l’éclatement de cette affaire, un sous-officier de l’Armée nationale au service de santé à l’hôpital militaire de Ouakam, I. Dieng, a été radié des cadres de l’Armée pour son implication dans une affaire de vol et trafic de produits d’hémodialyse. A l’hôpital de Fatick, le matériel d’une équipe de coopérants a été volé dans un bloc opératoire.

Un nouveau scandale de vol de matériel médical éclabousse l'hôpital régional de Thiès. Deux agents de cette structure sanitaire sont arrêtés, ce week-end, par la police pour vol et vente illicite de médicaments.

Il s’agit de l'agent de facturation, M. Ndiouck et l'Aide-opératoire au bloc, A. Gadiouga. Deux (2) bouteilles de sérum salé, deux (2) bouteilles de sérum glucosé et (26) bouteilles de ringer lactate, un carton contenant 15 combinaisons de bloc opératoire, un carton contenant 30 flacons Perfalgan et 09 cathéter, et un carton contenant 60 paires de gants chirurgicaux ont été saisis.

Le directeur de l’hôpital Alioune Faye déclare qu’on lui avait signalé, en 2019, un réseau parallèle de vente de médicaments au sein de l'hôpital régional de Thiès.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT