Escroquerie au visa : un professeur de biologie arrêté

Six mois d’emprisonnement ferme, c’est la peine infligée à Sidy Diakhaté. Enseignant de son état, il est reconnu coupable du délit d’escroquerie portant sur 32 millions de francs CFA. Il faisait face hier, aux juges du tribunal des flagrants délits de Dakar.

visa-

Appelé à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, Sidy Diakhaté a contesté le fait d’escroquerie portant sur 32 millions de francs CFA. N’ayant pas tenu sa promesse d’obtenir des visas pour une dizaine de personnes, il s’est retrouvé dans cette situation qui va éloigner des salles de classe pour une longue période.

Selon la procédure, il a fait croire à la partie civile Ibrahima Sané que lui-même, grâce à un de ses amis d’enfance établi aux États-Unis, il a obtenu un visa de 10 ans. Sur ces entrefaites, Ibrahima Sané le met d’abord en rapport avec son frère ensuite avec d’autres personnes qui ont versé diverses sommes d’argent. Si le conseil du prévenu prétend que le frère de la partie civile a pu obtenir son visa, les autres candidats à l’émigration se sont lassés d’attendre une réponse favorable à leurs demandes. Ce, après avoir déboursé leur argent.

Face aux juges, Sidy Diakhaté soutient n’être qu’un intermédiaire entre les différentes. Après avoir contesté le montant avancé par la partie civile, il renseigne avoir remis la dizaine de millions reçu à son ami établi aux USA Mor Ngom et à l’épouse de celui. Alors que la partie civile a avancé à l’enquête lui avoir remis 10 passeports, Sidy Diakhaté lui dit n’avoir reçu que 4 passeports.

Malgré l’absence de son client, l’avocat de Ibrahima Sané a tenu à ce que celui-ci soit désintéressé. En effet après avoir sollicité que le prévenu soit maintenu dans les liens de la prévention, il a réclamé la somme de 35 millions de francs CFA. En sus de cette requête il a demandé l’exécution provisoire et que la contrainte par corps soit fixée au maximum.

A la suite de la robe noire, le maître des poursuites pour qui les faits sont suffisamment établis a requis 1 an d’emprisonnement ferme contre Diakhaté. Mais les avocats de la défense ont jugé ce réquisitoire sévère. Selon eux, si leur client a commis un acte frauduleux, la partie civile en a fait autant. Selon eux le plaignant se chargeait de démarcher les clients et empochait de fortes sommes. Ils ont ainsi sollicité une application bienveillante de la loi.

ADVERTISEMENT

Sidy Diakhaté a finalement été reconnu coupable d’escroquerie. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme. Il est également contraint d’allouer à la partie civile la somme de 33 millions de francs CFA, en guise de dédommagement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

ADVERTISEMENT