Fin de la campagne 'Octobre Rose' : des chiffres en rose

Clap de fin ! Le mois Octobre Rose touche à sa fin. En clôture de cet évènement dédié à la lutte contre le cancer du sein, la ministre de la Santé a fait le point sur la réalité de la prise en charge des femmes atteintes d’un cancer du sein.

Marie Khemesse Ngom, Ministre de la Santé clôturant la campagne Octobre Rose

C’est déjà l’heure du bilan pour la campagne Octobre Rose 2023 qui a été clôturée à Diourbel. La bonne nouvelle encore cette année, c’est que de nombreuses femmes ont répondu à l’appel de la détection précoce. La mobilisation et l’abnégation des prestataires de la santé et des acteurs communautaires a permis, pendant cette campagne 2023, d’obtenir, au niveau national, d’importants résultats. Il s’agit, selon la ministre de la Santé, de la réalisation de 1 644 activités de sensibilisation. Il y a aussi le dépistage de 13 076 femmes sur les cancers du sein et du col de l’utérus.

« Il y a eu la prise en charge de 953 lésions précancéreuses du col de l’utérus et de 103 cas suspects de cancer du sein et la vaccination de 1476 filles au HPV 1 et 2 », a révélé Doc Marie Khemesse Ngom Ndiaye. « Mais, rassure-t-il, notre travail n'est pas terminé. Nous devons continuer à lutter, à éduquer et à soutenir ceux qui en ont besoin. » « Ce mois a été une période de sensibilisation, d'unité et d'action pour la lutte contre les cancers, en général, et contre le cancer du sein, en particulier, une cause qui nous touche tous de près ou de loin », a-t-elle souligné.

Ainsi, ajoute-t-il, « au cours de ce mois d’octobre 2023, nous avons vu des communautés se rassembler, des entreprises s'engager et des professionnels de la santé et de l’action sociale se mobiliser spécifiquement autour de diverses stratégies de prévention et de lutte contre ces deux formes de cancers féminins. » Elle a rappelé les efforts consentis par le président Macky SALL, pour offrir à la population sénégalaise un meilleur état de santé et de bien-être social.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT