Flambée de grippe à Dakar : c’est le type A qui est en circulation

Depuis quelques semaines, les cas de grippe se multiplient dans de nombreux services publics, des familles et entreprises privées, occasionnant des mises en repos médical. C’est la grippe de type A qui circule à Dakar et dans les régions, informe Dr Boly Diop, responsable de la surveillance épidémiologique au ministère de la Santé.

Grippe

La « grippe » fait rage depuis un certain moment au Sénégal. Plusieurs cas de cette maladie, très contagieuse, ont été notés dans la capitale et dans les régions (Kaolack, Ziguinchor, Tambacounda, Kédougou, Sédhiou...) au point où certains font état d’une épidémie. D’autres plus téméraires parlent même du retour de la Covid. Il n’en est rien.

Il existe plusieurs types de grippes. Mais celle observée ces derniers temps est communément appelée "la grippe A", informe Dr Boly Diop, responsable de la surveillance épidémiologique au ministère de la Santé. "Actuellement, ce n’est pas la Covid qui circule, mais la grippe A", précise Boly Diop.

La grippe A est une forme de grippe très contagieuse. C’est est une maladie virale comme le coronavirus ou les grippes saisonnières classiques Ses symptômes sont les mêmes que ceux d’une grippe classique. On a une fièvre élevée, autour de 39°C, des frissons, des courbatures ou des douleurs aux muscles, une toux sèche et une grande fatigue. A cela peut s’ajouter un mal de tête, des vomissements ou des diarrhées assimilables à la grippe intestinale (gastro-entérite).

La grippe A se transmet de la même manière, par les gouttelettes de salive, ou encore les surfaces contaminées. Le virus de la grippe H1N1 survit environ 2 heures à l’air libre. On est contagieux deux jours avant l’apparition des premiers symptômes en cas de grippe A, et jusqu’à 6 jours après.

Quand on parle de grippe A, on pense à l’épidémie de 2009. En fait, de nombreuses grippes sont de type A. C’était notamment le cas de la grippe espagnole de 1918. Mais le monde entier a eu peur lorsque la grippe A H1N1 est apparue car il s’agissait d’une mutation inconnue du virus. Actuellement, 40% des grippes de l’hiver sont des grippes A et 60% des grippes classiques de type B.

ADVERTISEMENT

En plus de la grippe, Dr Boly Diop note la présence du Chikungunya qui a fait des morts à Kédougou et à Tambacounda. Il révèle que des cas de Covid ont été signalés il y a de cela deux semaines, mais depuis lors, il n’y pas eu de cas de coronavirus.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT