Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Tous les chemins mènent à Tivaouane et à Kaolack, plus précisément à Médina Baye pour célébrer la naissance du prophète. À cet effet, la police a mobilisé la grosse artillerie pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Police nationale Sénégal

La police a dévoilé ses chiffres du Gamou qui commémore la naissance du prophète Mouhamed (PSL). A Tivaouane, 2500 éléments ont été déployés, a révélé le Directeur de la Sécurité publique, le Commissaire divisionnaire Ibrahima Diop. Il s’exprimait hier lors d’une conférence de presse. S'agissant de la surveillance technique, des drones seront mobilisés pour permettre aux agents d’avoir une idée en temps réel de la situation sécuritaire sur le terrain.

Le Directeur de la Sécurité publique rassure que la Police nationale veille au grain pour permettre aux pèlerins d’effectuer un bon Gamou. Ce dispositif restera opérationnel avant, pendant et après le Gamou. « Même après le Gamou, le dispositif ne sera pas totalement levé », indique-t-il. A rappeler que pour la sécurisation pré-gamou, les Forces de Défense et de Sécurité ont interpellé 141 individus pour diverses infractions.

Près de 700 éléments policiers déployés à Kaolack

La Police nationale a décidé de déployer environ 700 éléments pour la sécurisation des personnes et des biens, à Kaolack (centre), à l’occasion de la célébration du Gamou, un évènement religieux qui commémore la naissance du prophète Mouhamed (PSL), a appris l’APS du commissaire central Aliou Bâ, chef du service régional de la sécurité publique.

‘’Depuis pratiquement un mois, nous sommes à pied-œuvre pour une meilleure sécurisation des personnes et des biens. Un dispositif sécuritaire a été arrêté et a commencé à être déroulé depuis pratiquement une semaine, depuis le 27 septembre dernier précisément’’, a expliqué M. Bâ. D’ailleurs, signale-t-il, un poste de police avancé (PPA) est mis en place à l’esplanade de la grande mosquée de Médina Baye, qui abritera la cérémonie religieuse de ce grand évènement, avec un détachement de trente éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI) et plus de quinze éléments du corps urbain.

‘’Le poste de police avancé et les éléments qui sont sur place sont chargés d’assurer la sécurité des personnes et des biens dans les lieux, notamment l’escorte des autorités religieuses’’, a souligné le commissaire central de Kaolack. ‘’Pour ce qui concerne le Gamou proprement dit, à partir d’aujourd’hui (mercredi), nous allons recevoir un renfort du GMI de 500 éléments, en plus de 150 éléments du corps urbain de Ndorong et du commissariat central ainsi que les éléments de l’ASP‘’, a précisé l’officier de Police.

De même, une salle de vidéosurveillance est installée au niveau du commissariat central grâce à la Société Sénégal numérique (SENUM SA). Elle permet, selon le commissaire Ba, à partir du commissariat central où un poste de commandement opérationnel a été installé, de pouvoir surveiller tous les mouvements au niveau de la commune de Kaolack et, au besoin, réguler toute la circulation ou apporter, le plus rapidement possible, des solutions en cas d’incident.

Pour la fluidité de la circulation, des ‘’dispositions particulières’’ ont été prises par la Police nationale. Un plan de circulation a été mis en place suite à un arrêté préfectoral et deux autres arrêtés d’interdiction de stationnement le long de la route nationale numéro 1 et la route nationale numéro 4.

‘’On sait qu’à partir d’aujourd’hui, il y aura une grande affluence à partir du pont Noirot en allant vers Médina Baye, mais un dispositif spécial qui consistera à mettre des barrières pour séparer les voies sera mis en place’’, a indiqué le commissaire central de Kaolack, où le Gamou de Medina Baye reçoit des fidèles de plus de 72 nationalités.

Aliou Bâ a rappelé qu’à Kaolack une dizaine de Gamou sera célébrée par différents foyers religieux. Partout, des dispositifs de sécurité seront mis en place en tenant compte des doléances exprimées par les uns et les autres lors des réunions du Comité départemental de développement (CDD) et du Comité régional de développement (CRD).

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu