Hajj 2022 : La Mecque réduit ses quotas

Suspendu deux ans en raison du Covid, le pèlerinage à La Mecque aura bien lieu cette année. Mais une mauvaise bonne nouvelle attend les pèlerins.

Hajj 2022, la Mecque réduit ses quotas

.

L’Arabie Saoudite délivre chaque année des quotas par pays pour l’envoi de pèlerins à La Mecque. Mais cette année, Ryad a décidé de réduire le nombre de pèlerins pour tous les pays de 30% à 50%.

L’Arabie saoudite fixe les quotas, en fonction de la population musulmane dans chaque pays, lesquels, par l’intermédiaire du gouvernement ou d’agences de voyages privées, allouent les places à leurs citoyens.

Les pays concernés, via leur ministère des Affaires étrangères, sont informés de cette réduction des quotas au moins depuis hier, à cause évidemment de la pandémie. Même si elle se stabilise, les risques de nouvelles vagues sont encore réels.

À Dakar, le ministère des Affaires étrangères qui organise cet évènement, à travers la Délégation générale, devrait être en train de travailler sur la question. Mais, cela ne semble pas être le cas.

Ainsi, le Sénégal qui avait déplacé 12 800 pèlerins en 2019 devrait se retrouver avec un quota oscillant entre 4000 et 6500 places.

Alors qu’il ne reste qu’un peu plus de deux mois pour le pèlerinage à la Mecque, il n’y a aucune information sur les modalités d’organisation. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le Délégué général adjoint au pèlerinage.

Le système des quotas

Le nombre de pèlerins obéit à un système de quotas établis après des heurts meurtriers à La Mecque entre manifestants iraniens et policiers qui avaient fait en 1987 plus de 400 morts, en majorité des Iraniens.

Le système retenu permet à chaque pays d’envoyer 1 000 pèlerins au Hajj par million d’habitants. Il avait été validé par l’Organisation de la conférence islamique (OCI), qui s’appelle actuellement Organisation de la coopération islamique.

Dès la fin du Hajj de l’année 2011, auquel avaient participé quelque 3 millions de fidèles, les autorités avaient indiqué ne pas pouvoir accueillir davantage de pèlerins.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports