Il vend les véhicules du parc automobile et licencie tous les employés

L'ami de son père lui avait confié la gérance de son garage mécanique. Mais, A. Sarr a vendu les véhicules et licencié tous les employés.

A Porsche Cayenne  retrofitted by Car4UkraineCar4Ukraine

M. B. Niang regrette d'avoir confié la gérance de son garage mécanique au fils de son ami. Il s'est retrouvé sans voitures dans son garage. D'après son récit, A. Sarr a attendu qu'il parte en France pour voler nuitamment certains objets et vendre ses quatre véhicules.

"Au moment où je voyageais sur Paris, je lui ai un budget de fonctionnement de 1,5 milliond FCFA. Mais, il a licencié tous les employés", a-t-il déclaré, à la barre, dans des propos repris par Le Soleil. Le mis en cause a comparu vendredi dernier, pour vol, abus de confiance et recel.

Et Mame B. Niang n'est pas le seul plaignant. Il y aussi M. Sylla par qui tout est passé. Après avoir acheté un véhicule auprès de A. Sarr, celui-ci tardait à recevoir les papiers du véhicule. Las d'attendre, M. Sylla a appelé M. Niang pour lui exposer le problème.

Dans un premier temps, A. Sarr lui a fait croire que le véhicule était au garage avant de lui avouer la vente en minorant le prix. "Quand il a ouvert le garage, il a remarqué la disparition des véhicules de marque Touareg et Jeep Liberté, deux moteurs Porsche Cayenne et un Motors Touareg.

Dans son réquisitoire, le parquet a requis un an de prison ferme. Après délibéré, le tribunal l'a condamné à trois mois ferme.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT