Incendie à la pédiatrie de l’hôpital de Mbour

Le service de pédiatrie de l’Hôpital Thierno Mansour Barro de Mbour a subi un incendie hier samedi.

hopital-mbour

Aucun mort, ni blessé n’a été enregistré à l’incendie de l’hôpital Thierno Mansour Barro de Mbour. Les pertes matérielles ont été minimes, puisque les pompiers ont très vite réagi pour maitriser le feu. Celui-ci est dû, selon les premiers éléments de l’enquête, rapportés par Rfm, à un court-circuit qui a engendré un incendie. Il s’est déclaré dans le local où se trouve le groupe électrogène.

Pour rappel, onze bébés ont péri dans un incendie dans un hôpital à Tivaouane, dans l’ouest du Sénégal, mercredi 25 mai 2022. L’enquête parle de "négligence criminelle". Le feu a commencé à se propager lentement dans la salle, pendant au moins dix minutes, sans que personne ne s’en rende compte.

Le garde qui n’était pas sur place a livré comme excuses qu’il était en train de prendre sa douche, après avoir fermé, à double tour, la salle des nouveau-nés.

Selon un rapport du ministère de la Santé, tout est parti d’une explosion aux environs de 21h 45 mn, suivie d’une coupure d’électricité. Le drame a eu lieu devant l’équipe de garde composée de deux médecins et 4 paramédicaux.

Le chef du service de maintenance, Fodé Dione, deux agents de garde, à savoir la sage-femme Awa Diop et l’aide-infirmière Coumba Mbodj, ont été envoyés en prison. Ils sont poursuivies pour délaissement d’enfants dans un lieu solitaire ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et mise en danger de la vie d’autrui.

ADVERTISEMENT

En avril 2021, six bébés sont morts calcinés au service de pédiatrie de l’hôpital de Linguère. . Le juge a condamné le directeur de l'Hôpital, l'aide-infirmière chargée de la surveillance de la salle de néonatologie et la cheffe du service de pédiatrie de l’hôpital à deux ans de prison avec sursis. Ils ont été aussi condamnés à payer une amende de deux millions de FCFA à verser à la famille des victimes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT