Kédougou : une femme tue son mari en plein sommeil

Une femme a mis fin aux jours de son mari en fracassant la tête de ce dernier à l'aide d'un pilon en plein sommeil.

Pilon

Le drame s'est joué dimanche dernier à Khossanto, dans le département de Kédougou. Une femme nommée F. Diarra, 34 ans, a fracassé le crâne de son mari à l'aide d'un pilon, alors qu'il dormait. Le coup fatal a été d'une violence que la victime a rendu l'âme quelques minutes après son évacuation à l'hôpital.

Que s'est-il passé ? D'après le récit de Enquête, dans la nuit du samedi à dimanche, après une dure journée de travail, M. Diarra se reposait sur son lit et dormait profondément. Aux environs de 23 heures, sans crier gare, sa femme lui a asséné un violent coup de pilon à la tête. Le certificat médical fait état d'un traumatisme crânien.

Mobile du crime ?

Pourquoi F. Diarra a-t-elle tué son mari ? Pour la plupart des témoins, la mise en cause ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Elle est sujette à des problèmes psychiques lesquels, par moment, lui font perdre la raison. Depuis la naissance de son deuxième enfant, la dame souffre de troubles psychiques. Elle était devenue très impulsive et s'énervait pour un rien. C’est ce qui justifiait d’ailleurs ses rendez-vous répétés chez un guérisseur à Tambacounda.

La dépouille de M. Diarra a été déposée au district sanitaire de Saraya tandis que la meurtrière présumée a été placée en garde à vue à la gendarmerie de Khossanto en attendant son déferrement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT