ADVERTISEMENT

La nouvelle vie de Pape Alé Niang en prison

La CAP donne des nouvelles de Pape Alé Niang emprisonné à Sébikotane depuis de la 9 novembre dernier.

Le journaliste Sénégalais Pape Alé Niang

La Coordination des Associations de Presse et des membres du Collectif #FreePapeAlé donne des nouvelles de Pape Alé Niang emprisonné à la prison de Sebikotane depuis le 9 novembre dernier pour « divulgation d’informations non rendues publiques par l’autorité compétente et de nature à nuire à la défense nationale » ; « recel de documents administratifs et militaires » et « diffusion de fausses nouvelles de nature à jeter le discrédit sur les institutions publiques ».

ADVERTISEMENT

Ces organisations qui ont rendu visite au journaliste et directeur de publication de Dakarmatin ce jeudi à la prison de Sébikhotane, ont salué sa sérénité. Il (Pape Alé Niang) fait preuve de résilience devant cette terrible épreuve qui lui a été infligée par des gens qui utilisent les moyens de l’Etat à leurs propres fins, confie-t-on.

Il ne serait pas abattu par son emprisonnement et se remet au Bon Dieu en essayant de faire preuve d'un moral d'acier.

Pape Alé Niang tire un chapeau aux gardes pénitentiaires pour leur bonne conduite à son égard. Il se dit bien traité et ne se plaint de rien, mise à part l’injustice flagrante qui le maintient en prison. Il a remercié les consœurs, confrères, techniciens et acteurs des médias qui se mobilisent depuis le 6 novembre comme un seul homme pour sa libération.

Les membres de la CAP et du Collectif ont pu obtenir de leur «envoyé bien spécial» à Sébikhotane, la décision de sursoir pour le moment à sa volonté d’observer une grève de la faim. Ces entités se disent très préoccupées par sa situation et font tout pour le sortir de prison le plus rapidement possible.

A cet effet, si le deuxième plan d’actions n’a pas été mis en branle en plein régime comme cela a été le cas pour le premier, c’est parce que des ainé (e) s ont demandé à la CAP de mettre la pédale douce afin de faciliter leur entreprise de médiation. Les organisations professionnelles des médias respectent cette dynamique de décrispation et espèrent que les autorités comprendront que l’intérêt supérieur et l’image de marque de notre cher pays priment sur tout.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT