Le "Modou-Modou" quitte l'hôtel 5 étoiles pour l'hôtel 0 étoile

Il quitte la France pour venir passer le Magal. L’émigré profite de son séjour en bonne compagnie dans un grand hôtel de Saly. Malheureusement, il n’a pas pu payer la note et s’est retrouvé en prison avec ses invités.

PRISON SENEGAL

Marième B., une belle dame aux rondeurs attrayantes, se déhanche dans une vidéo, se vantant d’être dans un hôtel huppé de la station balnéaire. La vidéo était devenue virale dans la toile. L’homme qui l’a invitée vient de la France pour les besoins du Magal. Mais après la fête, le prévenu obtient de son ami qui serait riche comme Crésus, un certain M. Kane, un séjour de 24 heures. Seulement, rapporte Bes-Bi, M. Sall qui s’était tapée une « driyanké », a prolongé son séjour de deux jours. Mohamed Sall permet même à Marième B. d’appeler son amie Béatrice.

Ce fut la bamboula : petit déjeuner au lit, lunch, SPA, room services... toutes les commodités assurées aux clients. Mais M. Kane, le philanthrope, n’a envoyé en ligne que 3 millions 900 sur les 7 millions dépensés. Et ces clients « normaux » finissent par être conduits à la Police. « La procédure n’est basée que sur des suspicions. Des dépôts ont été faits par M. Kane. Mais il y a eu une rallonge de deux jours de non payée. Dans ces conditions, on ne peut pas parler de filouterie. Je demande la relaxe ou subsidiairement le sursis », a plaidé Me Sène.

À sa suite, son confrère Me Sakho estime que sa cliente, Béatrice D. est innocente. « De retour du Magal, Béatrice a été invitée par son amie Marième. Elle n’a même pas été fichée à l’hôtel. Elle s’est directement rendue à la chambre 44. Nous étions venus pour savoir notre part, ce que nous devons à l’hôtel, mais ils sont incapables de nous le dire », a dit l’avocat.

Pour Me Kane, avocat de Marième B., « ces respectables dames ont souffert de cette accusation de filouterie. Ce qu’il y a, c’est que l’hôtel veut se rattraper sur des victimes. Il ne s’est pas entouré de garanties malgré sa bonne réputation de sérieux et de rigoureux. La partie civile a demandé des dommages et intérêts de 30 millions.»

Le parquet a, quant à lui, requis 6 mois ferme contre Mohamed Sall et trois mois ferme pour les dames Marième B. et Béatrice D. qui seront fixés sur leur sort le 28 septembre prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

VIH Sida au Sénégal : les homosexuels les plus touchés !

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Doro Guèye mouille Macky Sall pour des terrains d'une valeur d'1,2 milliard FCFA

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

Criminalité faunique : 2 trafiquants arrêtés avec des peaux de léopard

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

L’homme d’affaires Dora Gueye arrêté par la gendarmerie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

VDN3 : un trafic de drogue démantelé dans une dibiterie

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

Mort de journalistes à Gaza: RSF dépose une nouvelle plainte devant la CPI

Tribunal : le téléphone du père de Bah Diakhaté volé

Tribunal : le téléphone du père de Bah Diakhaté volé

6 mois ferme requis contre Bah Diakhaté

6 mois ferme requis contre Bah Diakhaté

Kolda : un prophète jugé pour pédophilie et viol sur mineure

Kolda : un "prophète" jugé pour pédophilie et viol sur mineure

ADVERTISEMENT