L’Education et la Santé paralysées pour 48 heures

L’école publique et le secteur de la Santé renouent avec les perturbations.

Paralysie du système santé et éducation

Le Saemss et le Cusems ont annoncé un débrayage ce mercredi 10 mai et une grève totale le jeudi 11 mai 2023. Dans un communiqué, les deux syndicats d’enseignants exigent « l’apurement du passif des accords et de mettre un terme aux dérives ».

Appréciant le plan d’actions lancé les 21 et 22 mars 2023 dans le cadre du G7, le Saemss et le Cusems déplorent l’évaluation tardive dans un contexte marqué par un quasi immobilisme relativement à la mise en œuvre des accords signés le 30 Avril 2018 et le 26 février 2022.

Par ailleurs, les deux syndicats condamnent avec véhémence les prélèvements sauvages et inacceptables effectués sur les salaires au mépris des dispositions réglementaires. Aussi exigent-ils des autorités le strict respect des dispositions légales en la matière au lieu de se servir de ce prétexte pour spolier d’honnêtes travailleurs comme en attestent les retenues abusives notées sur les bulletins de salaire de nombreux fonctionnaires et contractuels.

Face à ce "dilatoire et aux tentatives d’intimidation" qui illustrent le manque de volonté du Gouvernement, le Saemss et le Cusems exhortent les militants à se mobiliser pour exiger la convocation immédiate du Comité de Suivi des Accords, la révision du statut des décisionnaires, le démarrage de la formation des collègues MEPS, des professeurs de philosophie, des PC issus du recrutement des 5.000 enseignants, des chargés de cours et des METP, des demandeurs de mise-en position de stage et l’organisation des passerelles professionnelles ; l’apurement des prêts au logement et la mise à disposition des parcelles; et l’examen des questions nouvelles inscrites dans les préavis des syndicats et la sortie des arrêtés de nomination des chefs d’établissements et la catégorisation des lycées ».

48 h de grève dans la Santé à partir de ce mardi

ADVERTISEMENT

Le Collectif des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes en Spécialisation (Comes) met à exécution ses menaces. Face au "mépris" du ministère de la Santé et de l'Action Sociale par rapport à son préavis de grève, le collectif a décrété 48h de grève renouvelable à compter de ce mardi 9 mai 2023 avec arrêt total de toute activité.

Ces blouses blanches en spécialisation déplorent l'attitude du ministère de la Santé et de l'Action Sociale qui, selon eux, ne contribue pas à l'émergence de la spécialisation au Sénégal.

Après les lenteurs administratives sur la publication de la liste des nouveaux boursiers, le paiement des bourses et des stages ruraux des DES, se désolent ces médecins, le ministère de la Santé vient de torpiller les accords conclus lors de la commission d'attribution des bourses en ce qui concerne le nombre, mais aussi les critères de sélection concernant les nouvelles attributions. Pis, le ministère de la Santé n’a pas donné une suite au préavis de grève du collectif.

Les médecins en spécialisation fustigent la diminution du nombre de nouveaux boursiers; la répétition incessante des omissions et retards des paiements des bourses et les retards de la tenue de la commission d'attribution des boursiers marocains.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison

"Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison"

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

ADVERTISEMENT