Les vraies raisons de l'arrestation de Ndiaga Ndour

On en sait un peu plus sur l’arrestation de Ndiaga Ndour, frère de Youssou Ndour survenue hier mardi 18 octobre, dans la matinée.

Ndiaga-Ndour

Il y a eu un rebondissement dans l'affaire l’affaire présumée de vol de fréquence qui oppose le patron de la 2STV El Hadj Ndiaye au Groupe Futurs Médias. Ndiaga Ndour, frère Youssou Ndour, Ndiaga Ndour a été arrêté hier matin puis déféré au parquet. Le directeur technique du groupe Futurs médias Ndiaga Ndour qui a passé la journée d'hier à la cave du tribunal de Dakar a été libéré sous condition.

Inculpé dans le cadre de cette affaire de vol présumé de fréquence qui oppose le groupe Futurs médias à El Hadj Ndiaye le patron de la 2Stv, Ndiaga Ndour devait se présenter chez le juge tous les 15 jours. Ce qu’il n’a pas fait, renseigne-t-on. Ce qui lui a valu son arrestation et son déferrement à la cave du tribunal de Dakar. Par conséquent le juge a décidé de ramener les 15 jours à une semaine. De ce fait, le directeur technique du groupe Futurs médias est sommé de se présenter chez le juge le vendredi de chaque semaine…

Pour la petite histoire, El Hadji Ndiaye, patron de la 2STV avait déposé une plainte contre la Tfm accusant la chaine de voler ses fréquences sans son aval causant par la même occasion des conséquences techniques néfastes. Ndiaga Ndour et Bouba Ndour, le directeur des programmes de la Tfm, ont été tous les deux entendus le 2 juin dernier.

C’est le canard Lii Quotidien qui avait ébruité l’affaire. Selon le journal, la 2stv avait signé un contrat avec Eutelsat pour la retransmission en direct de ses programmes. Le bail a été paraphé en 2017. Toujours selon Lii Quotidien, la Tfm, qui n’est pas liée avec Eutelsat, utilisait les fréquences de la 2stv pour faire ses retransmissions en direct.

Un rapport d’Eutelsat détaillant «la fraude et le piratage des fréquences de 2stv » depuis 2018 a été mis à la disposition de la gendarmerie par El Hadji Ndiaye. Les transmissions en direct de l’inauguration de l’Autoroute Ila Touba, le concert de l’artiste chanteuse Titi, le direct du récital de Coran avec Senico, le brouillage du Gamou de Shérif Mamina Aïdara et de Tafsir Abdou­rahmane Gaye le jour même de la Korité ont été cités comme preuves des accusations de El Hadji Ndiaye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

ADVERTISEMENT