Liberté provisoire : nouveau rejet pour les députés Sall et Biaye

Les parlementaires impliqués dans le trafic de passeports diplomatique ont été renvoyés devant le Tribunal correctionnel par le juge du 2è cabinet.

Trafic de Passeport : Un député incirminé convoqué par l’Assemblée nationale

.

Du nouveau dans l’affaire dite de trafic des passeports diplomatiques. Leur demande liberté provisoire rejetée, les mis en cause dans l’affaire des passeports diplomatiques seront jugés devant le tribunal correctionnel. Le juge du 2e cabinet a, pour la deuxième fois, rejeté la demande de liberté provisoire des députés Mamadou Sall et Boubacar Biaye.

Mieux, le magistrat instructeur les a renvoyés devant le tribunal correction pour leur jugement. Ils ont été renvoyés devant cette instance en même temps qu’El Hadji Diadje Kondé et Sadio Dansokho. Ils sont visés pour association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écritures publics authentifiées.

Le Parlement sénégalais a levé, en novembre dernier, lors d’une plénière, l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall, cités dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques.

Pour rappel, la procédure avait été lancée le 22 octobre avec la mise en place par le Parlement d’une commission ad hoc suite à une saisine du ministre de la Justice aux fins de levée de l’immunité parlementaire des deux députés membres de la mouvance présidentielle.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT