Médina Gounass : le film des affrontements, l'identité de la victime...

A Médina Gounass, ville religieuse, située dans le département de Vélingara, des affrontements sanglants ont opposé, le jour de la Tabaski, les fidèles du khalife Thierno Amadou Tidiane Bâ et ceux du khalife Thierno Mounirou Baldé, habitant la cité et dirigeant, chacun, une communauté religieuse.

gounasss

Un mort, des blessés, des arrestations, des maisons et des magasins incendiés... : le bilan des affrontements sanglants survenus le jour de la Tabaski à Médina Gounass, située dans le département de Vélingara est lourd.

La vague de violence qui a déferlé sur la cité religieuse de Médina Gounass porte encore les stigmates. Dans leur colère, décrit L'OBS, les jeunes Ngabounkés ont tout ravagé sur leur passage. Vitres brisées, magasins incendiés, des maisons, dont celles du Khalife et de son jeune frère, vandalisées, pneus brûlés, sol parsemé de cailloux. Un marchand ambulant est sauvagement abattu par arme à feu, alors qu’il était devant sa place, à côté du rond-point. Les autorités n’en reviennent toujours pas.

Le feu couvait à Médina Gounass depuis longtemps, avec deux communautés religieuses qui s’y regardaient en chiens de faïence. Qualifié de poudrière, c'est finalement en ce jour saint de Tabaski que les choses vont dégénérer à nouveau. Une situation que certains observateurs avertis avaient vu venir. Aux environs de 11 heures, relate L'OBS, ce jour de fête, après la traditionnelle prière, des incidents ont encore éclaté entre Ngabounkés et Foutankés.

Alors qu’il revenait de cette prière ce lundi 17 juin 2024, le convoi du Khalife général de Médina Gounass est la cible d’une attaque préméditée au rond-point menant au Daaka. Le cortège du Khalife a été sommé de s’arrêter par les Ngabounkés. Informés de la situation, les éléments de la brigade de gendarmerie de Kalifourou, en poste dans la cité religieuse, se déploient sur les lieux et demandent au Khalife de rester en retrait pour apaiser les esprits d’une foule de Ngabounkés complètement déchaînée et prête à en découdre avec le Khalife et ses fidèles.

ADVERTISEMENT

Après plus d’une heure d’attente, le Khalife a repris le chemin pour se rendre à sa demeure. Malheureusement, ses adversaires, sortis en masse, ont commencé à lancer des pierres sur son convoi. A la fin, les Ngabounkés investissent toutes les artères de la ville et s’attaquent délibérément et simultanément à tout. Ils pillent puis attaquent les magasins et les domiciles du Khalife et de son jeune frère, dont les voitures ont été complètement caillassées, ont subi la furie des «assaillants» qui ont vandalisé plusieurs autres lieux d’habitation.

De 11 heures à 14 heures, une vision apocalyptique se dégage dans la cité religieuse. Heure (14 h) à laquelle est annoncée la mort par balle d’un marchand ambulant qui tenait place à côté du rond-point. Ce dernier était établi dans la cité religieuse uniquement pour la vente d’accessoires et autres. Il a été abattu par arme à feu.

Son décès serait survenu au cours des attaques des magasins aux environs du rond-point. Alors que débarquent les renforts de la gendarmerie de la compagnie de Kolda qui commencent les opérations de rétablissement de l’ordre. Une vingtaine de personnes ont été interpellées.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

5 aliments qui détruisent et aident le foie

5 aliments qui détruisent et aident le foie

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

ADVERTISEMENT