Oisiveté : le Sénégalais perd 17 h par jour

Les Sénégalais sont-ils champions de la perte de temps? En tout cas, ils passent 17,4 heures chaque jour dans des activités non productives.

Oisiveté

Une étude montre que les Sénégalais passent beaucoup de temps sur des tâches inutiles, redondantes ou des réunions qui ne les concernent pas. Le Sénégalais passe 17,4 heures chaque dans des activités non productives. C’est le résultat de l’Enquête nationale sur l’emploi du temps au Sénégal (ENETS) menée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Les activités productives quotidiennes n’occupent les Sénégalais que pendant 4,1 heures, pour celles définies au sens du Système de comptabilité nationale (SCN), et pendant 2,5 heures pour celles hors SCN. Pour réaliser cette enquête, l’ANSD a interrogé 11 689 personnes, dont 58% de femmes. L’échantillon concerne 3990 ménages, 2505 en milieu urbain et 1485 en milieu rural.

Au niveau mondial, une étude mondiale menée par Asana, une plateforme pour la gestion du travail en équipe confirme que 87% des employés déclarent travailler près de 2 heures de plus chaque jour, soit 455 heures par an contre 242 heures en 2019.

"Si les équipes ont moins d’échanges ponctuels, cela n’a pas pour autant entraîné une réduction du temps de travail. Les discussions informelles ont été remplacées par des réunions inutiles, avec pour résultat une perte de 157 heures de productivité par personne et par an", peut-on lire.

Télétravail, manque de clarté sur l'organisation, maintien des objectifs, surcharge et surmenage, perte de temps et non-déconnexion pèsent de plus en plus sur le mental. En 2020, 7 travailleurs sur 10 ont connu au moins un épisode de burnout, avance l'étude, un taux qui grimpe à 89% aux Etats-Unis.

"L’année passée, nous avons constaté un changement radical dans la façon de travailler des équipes et des organisations. Le work about work est monté en flèche, sous la forme de réunions et appels improductifs, et d’une montée de l’utilisation des e-mails et tchats, en particulier le soir et le week-end. Compte tenu de l’augmentation continue des chiffres liés au burnout, les recherches laissent penser que la productivité va chuter en 2021.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA