Peine très lourde requise contre Boy Djiné

20 ans de réclusion criminelle, c'est ce que risque Baye Modou Fall alias Boy Djiné pour des faits qu'il a commis il y a 15 ans (2007-2008).

Evasion de Boy Djinné

Boy Djiné été jugé hier mardi 4 octobre 2022 devant la chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs, vol etc. Les parties civiles qui ont été citées à comparaître, mais qui n'ont pas déféré à la convocation du juge.

Seul à comparaître hier, Boy Djiné a reconnu certains faits de vols qu'il a commis dans quelques endroits à l'époque. Mais, il a parlé d'acharnement sur sa personne. «Je suis rentré dans l'hôtel Lagon où j'ai volé. À Mbour aussi, j'ai commis un vol. Je regrette et je présente mes excuses. Il y a un acharnement sur ma personne puisque je suis en prison depuis 2008», a-t-il confié au juge.

Le procureur de la République, après ses observations, a requis 20 de réclusion criminelle contre lui. Un des avocats de la défense, Me Maïmouna Dièye a souligné que dans ce dossier, à part les témoignages, aucune partie civile ne s'est présentée. Poursuivant, la robe noire a demandé à la chambre de lui appliquer les circonstances les plus atténuantes. «Il faut lui tendre la perche.

"Je présente mes excuses

C'est une personnalité qu'on a créée sur pièces. C'était un petit délinquant qu'on pouvait redresser. On pouvait le récupérer à 18 ans», a-t-elle déclaré. Me Doudou Ndoye de renchérir : «c'est un dossier qu'on a aggravé pour destituer ce petit garçon. Il a été à la chambre criminelle des mineurs en 2009. C'était un jugement à l'occasion d'une de ses évasions. Il n'a pas tué, ni poignardé personne. Ce qui a été fait est impardonnable. Le juge d'instruction a violé les textes. Aucun prélèvement n'a été pris pour confirmer les accusations».

ADVERTISEMENT

Au terme des plaidoiries, le tribunal a fixé le délibéré pour le 15 novembre prochain.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT