Policiers et gendarmes encerclent Dakar

Dakar est quadrillée et bunkérisée.

FDSSS

Dans certains axes de la capitale, il est impossible de rouler une seule minute sans croiser des hommes en tenue armés jusqu’aux dents. En guise d’exemple, de la route de l’ancien aéroport de Yoff en passant par le quartier huppé des Almadies et la corniche ouest de Dakar, jusqu’au palais de justice, partout, des gendarmes et des policiers «stationnent». Aussi, à chaque rond-point de Dakar, on aperçoit des véhicules de la gendarmerie ou de la police nationale avec, à côté, un important contingent d’éléments gendarmes ou policiers.

Cette situation qui fait penser à ce qui se passe dans des états policiers se vérifie surtout au niveau de la cité Keur Gorgui. Quartier abritant la maison de Ousmane Sonko, la cité Keur Gorgui a été hier sans nul doute la partie la plus sécurisée de la capitale sénégalaise. En effet, si cinq camionnettes remplies de gendarmes ont assiégé le rond-point de la Vdn au niveau de l’agence de la Sonatel, pas moins de 10 véhicules de la police, dont des blindés, avaient fini d’occuper les deux voies séparant la cité Keur Gorgui et Sacré Cœur.

Cet impressionnant dispositif vise sans doute à dissuader les manifestants qui pourraient s’activer ce matin à travers la capitale, alors que le chef de file de l’opposition sénégalaise, candidat à la présidentielle de 2024, comparaît ce 2 février devant le tribunal correctionnel de Dakar, après une plainte du ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang. Une affaire dont l’enjeu est hautement politique.

Un autre lieu de Dakar sous haute surveillance des policiers et des gendarmes, c’est le palais de justice Lat Dior. Au niveau du plus grand tribunal du Sénégal, d’importantes dispositions ont été prises dans la sécurisation de l’institution judiciaire. Outre les éléments des forces de l’ordre présents sur place, le bâtiment même a fait sa mue. Le portail central du palais de justice a été réfectionné avec cette fois-ci un meilleur filtrage des entrées au sein de l’institution judiciaire. Le mur de protection de l’enceinte répond désormais à des exigences sécuritaires avec une barrière haute tension anti intrusion.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un nouveau scandale à La Poste : 34 millions FCFA volés

Un nouveau scandale à La Poste : 34 millions FCFA volés

Classement FIFA : le Sénégal recule

Classement FIFA : le Sénégal recule

Un gros scandale secoue le CAMES

Un gros scandale secoue le CAMES

Joe Biden positif au Covid

Joe Biden positif au Covid

Audition d’Ismaïla Madior Fall : un juge d’instruction saisi

Audition d’Ismaïla Madior Fall : un juge d’instruction saisi

Rumeurs de réconciliation entre Hiba Abouk et Achraf Hakimi

Rumeurs de réconciliation entre Hiba Abouk et Achraf Hakimi

Ce symptôme du rhume des foins peut cacher un Covid

Ce symptôme du rhume des foins peut cacher un Covid

Mbour : le taximan, son client et la monnaie

Mbour : le taximan, son client et la monnaie

Chelsea : Nicolas Jackson au cœur d’un scandale

Chelsea : Nicolas Jackson au cœur d’un scandale