Pourquoi le juge a refusé la levée du contrôle judiciaire de Sonko ?

Nous en savons un peu plus sur les raisons du rejet de la demande de mainlevée du contrôle judiciaire de Ousmane Sonko par le Doyen des juges.

Ousmane Sonko

.

Le Doyen des juges d’instruction a opposé une fin de non-recevoir à la demande des avocats d’Ousmane pour la levée de son contrôle judiciaire assortie à son inculpation dans l’affaire du viol présumé de la masseuse Adji Sarr.

La raison ? Le leader de Pastef est victime de son refus d’aller signer. Le juge lui a refusé le « sésame » parce qu’il ne s’est pas présenter vendredi dernier pour émarger. Et, il n’avait donné aucune excuse de cette absence.

Lors d’un entretien télévisé, Sonko avait déclaré qu’il a pris la responsabilité de ne plus signer au tribunal. « Je ne vais plus le faire. Je l’ai déjà fait depuis 10 mois, mais je ne peux pas respecter une institution qui ne me respecte pas. C’est un dossier qui ne mérite qu’un non-lieu ou classement sans suite », déclarait le nouveau maire de Ziguinchor.

S’y ajoute le fait que Sonko n’a pas toujours été auditionné dans le fond du dossier.

Ses avocats lui ont conseillé d’aller signer tous les mois conformément aux exigences de sa liberté provisoire assortie de diverses conditions contraignantes.

Me Khoureychi Ba qui pense qu’il peut être prématuré d’épiloguer sur les raisons de ce refus du juge, promet d’y revenir après s’être (pool d’avocats) concerté avec leur client.

"Je ne peux pas, pour l’instant épiloguer sur les motifs invoqués – pour le rejet – parce que notre client n’est pas, pour l’instant, informé. Ce n’est pas très commode que l’opinion soit informée en premier lieu", a-t-il déclaré, d’emblée.

Il ajoute que le juge d’instruction a ses « raisons plus ou moins solides sur lesquelles il a fondé son argumentaire pour arriver à cette décision.» Seulement, indique la robe noire, le plus important, c’est que le juge reste ouvert à une rencontre avec la défense pour fixer dans les meilleurs délais les modalités de l’audition au fond de leur client (Ndlr : Ousmane Sonko). "Et nous pensons que c’est de bon augure", a conclu l’avocat.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Le père de Sidiki Diabaté est décédé

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

Une autre mauvaise nouvelle pour les abonnés de Netflix

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

La dispute avec son épouse, son fils et le meurtre

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Tamba : deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

Évacué en France, Cheikh Sadibou Diagne est finalement décédé

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré