Sénégal : l'habit fait-il le viol ? [Etude]

Selon une étude sur la perception du viol au Sénégal, la majorité des personnes enquêtées estiment que les femmes se font violer en raison de leur tenue provocante.

illustration-victime-de-viol

Les viols ont beau faire tristement partie de notre quotidien, ils sont encore bien mal perçus et compris par une partie de la population. Stéréotypes sexistes qui perdurent, mise en cause des victimes, les résultats d'une enquête sur la perception du viol au Sénégal pointent du doigt la tenue vestimentaire des femmes;

En effet, renseigne l’étude réalisée dans cinq régions (Dakar, Thiès, Kédougou, Ziguinchor et Diourbel) et relayée par Wal fadjri, la plupart des personnes interrogées considèrent que les femmes sont responsables des viols qu’elles subissent. En cause, d’après elles : leurs tenues sexy (62,15%) et leur comportement (64,28%).

L'étude révèle «une certaine tendance qui justifierait l’existence d’une culture du viol», d’après Dr Amayel Diop, responsable de l’enquête. Ce point de vue est défendu par les hommes et par les femmes. Si autant d’hommes que de femmes prétendent que les victimes sont, de par leur comportement, responsables de leur sort, on retrouve plus de femmes (56,45%) que d’hommes (51,20%) parmi ceux qui accusent les tenues sexy des personnes violées.

Les résultats de cette étude ont été dévoilés au cours de l’atelier organisé par le collectif «Dafadoy», un cadre de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT