Soudan : douze Sénégalais évacués à Dakar

Le conflit a éclaté au Soudan le 15 avril entre l’armée du général Abdel Fattah al-Burhane, dirigeant, et son adjoint devenu rival, le général Mohamed Hamdane Daglo.

Avion-militaire-evacuation-soudan

Les ressortissants sénégalais au Soudan, avec la situation qui sévit là-bas, a poussé le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur à mettre un dispositif pour garantir leur sécurité. A cet égard, l’ambassade du Sénégal au Caire, qui couvre le Soudan, en relation avec le Consul honoraire du Sénégal dans ce pays, a mis sur pied une Cellule de crise pour assurer au mieux la protection des ressortissants sénégalais établis au Soudan.

Mais avec la crise qui s'est accentuée ces derniers jours, le Sénégal a procédé à l'évacuation de ses ressortissants. C'est ainsi que ouze (12) Sénégalais ont été rapatriés mardi 3 mai 2023 à Dakar. Ils ont pris des vols commerciaux depuis le Caire et ont atterri sur le tarmac de l'Aéroport Internationale Blaise Diagne de Diass ( AIBD) hier vers 17 heures.

Selon un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'extérieur, ils ont été pris en charge, dans un premier temps, par les services compétents de l'Etat. Constitués en majorité d'étudiants, ces ressortissants ont fui la guerre fratricide entre le chef de l’armée soudaine, le général Abdel Fattah al-Burhane, et le dirigeant des Forces de soutien rapide (FSR) et qui dure depuis deux semaines.

"Nous avons tout perdu dans notre fuite", a déclaré Mansour Tandjigora, un étudiant en Sciences islamiques établi à Khartoum depuis 2015. Selon L'Obs qui donne l'info', le Sénégal a également profité de l'opération pour embarquer neuf (9) Bissau-guinéens qui eux aussi, ont fui le théâtre des opérations. A signaler que des Sénégalais ont été évacués par l’Arabie Saoudite.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT