Terrains offerts aux Lions : Yoff prévient le président Macky Sall

Le président de la République a octroyé des terrains aux Lions, vainqueurs de la Coupe de la Can 2022.

Le président Macky Sall soulève le tout premier trophée de Champion d'Afrique remporté par le Sénégal

.

Les Lébous alertant le chef de l’’Etat de ne pas toucher un seul lopin de leurs terres sur tout le périmètre de Yoff. Le Collectif des mouvements pour la défense des intérêts de Yoff rompt le silence et demande à Macky Sall de chercher ces terrains hors de leur localité.

« Nous avons entendu que le Président va offrir des terrains aux Lions. C’est salutaire certes, mais nous devons savoir où exactement à Dakar. A Ouakam, mais où ? Nous nous érigeons en tout cas en alerteurs, car il est impossible de perdre nos terres », lancent-ils. Ils disent à Macky Sall que Yoff, Ouakam et Tank attendent de voir où les Lions auront leurs terrains à Dakar. “Avant que Macky Sall ne procède à la remise des terrains, il devrait régler les doléances de Ngor, Yoff et Ouakam.

Et c’est notre patrimoine et nous lui demandons de ne pas y toucher », insistent nos interlocuteurs. Pour d’autres, il ne faut pas que Macky mette la communauté "Léboue" en mal avec l’équipe nationale. « Il est inacceptable de récupérer les titres fonciers des autres pour les offrir à des tiers. L’Etat du Sénégal connaît le dossier de fond en comble. Nous attendons qu’il appelle à des négociations tripartites et trouver des solutions », ajoutent-ils.

Les membres du Collectif rappellent au président de la République sa promesse de mettre fin à la spoliation foncière dont les Lébous sont victimes.

ADVERTISEMENT

Guy Marius Sagna avait tiré la sonnette d’alarme en mettant en garde Macky Sall. Même son de cloche pour Birahim Seck du Forum civil qui dit « fonder son argument sur le fait qu'il y a « moult contentieux fonciers au Sénégal ».

Pour lui, c’est occasion pour l’opinion de savoir « s’il y a eu réellement une désaffectation de 8ha du TF numéro 7501/NGA dépendant du domaine militaire ». Hier, du côté de Yoff, des voix se sont fait entendre sur le lieu devant être offert aux Lions.

A rappeler que depuis le transfert de l'aéroport à Diass, les terres font l'objet de grosses convoitises de la part "des personnes ou structures qui ne sont mues que par leurs propres intérêts”.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT