Trafic de visa au Consulat de France : sur la piste de la mafia

Le consulat général de France à Dakar au cœur d’une enquête pour « trafic de visas ». On en sait un peu plus sur la mafia démantelée par la Dic.

Consulat de la France au Sénégal

Une enquête administrative a été ouverte, déjà depuis plusieurs semaines, par l’Inspection générale des affaires étrangères (IGAE), pour des présumées « irrégularités » signalées au sein du Consulat de France, à Dakar. En cause : un trafic de titres de séjour, dont le principal instigateur serait un agent officiant au service des visas de l’établissement. Les faits concernent plusieurs dizaines de demandes de visas étudiants. De nombreux élèves sénégalais auraient été victimes du montage mis en place par l’agent du consulat français.

La Dic a démantelé la mafia et les nommés Samba Diaw, 32 ans gérant d’une agence de voyage et entrepreneur en BTP demeurant à Keur Massar et a été arrêté à cet effet. Samba Diaw était chargé des démarches pour l’obtention des visas en complicité avec des agents du consulat de France à Dakar. Moussa Diaw, menuisier métallique et Boubacar Soumaré technicien en sécurité électronique, résidant aux Parcelles Assainies ont été aussi arrêtés.

Tout a commencé lorsque le 22 août dernier, Moise Sarr, alors secrétaire d'Etat chargé des Sénégalais de l'Extérieur, a sollicité les conditions d'obtention des visas Schengen, tenue par son cabinet, l'intervention de la police pour mettre fin aux activités délictuelles des rabatteurs.

Samba Diaw avait son complice basé en France, Fallou qui était chargé de démarcher les visas dans un délai de deux semaines pour les candidats moyennant la somme de 3,5 millions FCFA par personne. Diaw a avoué être un démarcheur dans l'obtention de rendez-vous pour les demandes de visas à destination de la Belgique, moyennant finance.

Les cartes de séjours saisies sont du faux et ont été envoyées via DHL par un Libanais nommé Hussein établi en Turquie. Samba Diaw a confié qu'il aurait connu le Libanais au Gabon. Ce dernier faisait voyager les candidats libanais en Europe. Une fois à Dakar, il est chargé de les loger et de les amener à l’aéroport, le jour de leur embarquement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT