Un an après le drame des 11 bébés calcinés : du neuf à l’hôpital de Tivaouane

Il y a un an, dans la nuit du mercredi 25 mai 2022, 11 nouveau-nés sont morts carbonisés au service néonatal de l’hôpital Mame El hadji Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, .

Onze-bébés-morts-dans-un-incendie-à-l'Hôpital-de-Tivaouane

L’unité de néonatalogie avait pris feu, causant émoi et consternation dans tout le Sénégal. Un douloureux souvenir. Seulement, force est de constater qu’une bonne nouvelle est à découvrir du côté de cet hôpital niché dans la ville sainte.

Et pour cause: les services techniques du Ministère de la Santé et de l’Action sociale ainsi qu’un bureau d’étude spécialisé commis par la direction de l’hôpital ont procédé à l’audit global des installations électriques de l’hôpital.

A ce propos, des recommandations ont été formulées pour une mise aux normes. D’ailleurs, il est indiqué qu’un appui financier conséquent a été octroyé à l’hôpital en 2022, pour lui permettre de satisfaire les recommandations qui sont en cours de prise en charge.

"Les câbles électriques ainsi que le dispositif de sécurité incendie ont été changés et mis aux normes et la formation du personnel effectuée. Les autres travaux sont en cours de mise en œuvré", renseigne le département de la Santé que dirige le Dr Marie Khémésse Ngom Ndiaye.

Et pour comme pour couronner le tout, le bâtiment qui abritait l’unité de néonatologie, sous scellé pour les besoins de l’enquête, a été remis à la disposition de l’hôpital en janvier 2023. Aussi, le service ne répondant pas aux normes pour abriter la néonatologie sera réhabilité pour être rattaché à la maternité.

ADVERTISEMENT

Sur cette lancée, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale a mobilisé les ressources financières pour la construction sur une réserve foncière de l’hôpital d’une nouvelle pédiatrie dotée d’une unité de néonatologie répondant aux normes et dont la capacité litière sera doublée.

‘’Les études sont en cours et les travaux vont démarrer d’ici juin 2023’’, assure ledit département de la Santé. Sans attendre, c’est en début de semaine que l’équipe de la Direction générale des Etablissements de Santé, la Direction des Infrastructures, des Equipements et de la Maintenance, la direction de l’hôpital de Tivaouane et la Commission Médicale d’Etablissement avaient organisé la rencontre de validation finale du programme médical et architectural de ce service de pédiatrie doté d’une unité de néonatologie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT