Un journaliste de Jeune Afrique délesté de 2 millions FCFA par sa copine

Le journaliste de "Jeune Afrique" Mohamed Mehdi Bâ a trainé en justice sa concubine, Hortense Marguette Sy pour vol portant sur des numéraires d'un montant de 2 millions FCFA.

Tribunal de Dakar

C'est Les Echos qui donne la nouvelle. Le journaliste de "Jeune Afrique" Mohamed Mehdi Nadeau Bâ, plus connu sous e nom de Mehdi Bâ, et l'infirmière, Hortense Marguette Sy filaient le parfait amour. Hélas, l'idylle qui a duré 4 ans (2018 à 2022), a été compromise par une histoire de vol de numéraires. En effet, Mehdi Ba accuse sa concubine de lui avoir volé sa carte bancaire avant de faire des retraits frauduleux.

Il résulte de la plainte qu'il a formulée contre sa copine que le 12 janvier 2023, il a été admis à l'hôpital Principal de Dakar pour faire des analyses, puisqu'il était souffrant. Ne pouvant pas quitter son lit d’hôpital du fait de sa maladie, le journaliste avait communiqué le code de sa carte bleue à Hortense. C'est cette dernière qui, selon lui, s'est chargée de payer ses analyses.

Mais, curieusement, lorsqu'il s'est réveillé le 23 mars 2023, il s'est rendu compte que la carte avait disparu de son portefeuille. Et pour éviter que des retraits frauduleux soient effectués sur son compte, Mehdi Bâ a contacté sa banque pour faire opposition. Entre-temps, il a découvert que des sommes d'argent d'un montant de 2 millions F Cfa ont été retirées de son compte à son insu. Il a alors pointé un doigt accusateur sur son amante, Hortense.

Ils ont soldé leurs comptes devant la barre des flagrants délits de Dakar, hier mardi. Dans sa déposition, la prévenue Hortense Marguette Sy a confié au tribunal que c'est son petit-ami qui lui doit de l'argent. "On était en couple pendant des années. Depuis 2018, on habitait ensemble à la Sicap Amitié 2. Il me doit de l'argent qu'il n'a jamais remboursé. Quand il y a eu rupture, il a commencé à me créer des problèmes. Avec son handicap, il ne se déplaçait presque pas et c'est sur ces entrefaites que j'ai eu à faire plusieurs retraits avec sa carte. Je n'ai jamais utilisé sa carte à son insu. Ses amis et ses enfants avaient aussi accès à la carte", a-t-elle livré.

Le procureur a requis l'application de la loi pénale contre Hortense Marguette Sy. Au final, le tribunal, dans son délibéré, a relaxé Hortense du délit d'accès frauduleux dans un système informatique, mais l'a condamnée à 3 mois de prison assortis du sursis pour l'infraction d'abus de confiance.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT