Un navire chinois percute des pêcheurs sénégalais et fait deux morts

Un navire chinois a coupé en deux une pirogue sénégalaise. Le drame est survenu vendredi 24 juin 2022 au large de Bouffoute, dans les eaux gambiennes.

(illustration) Les représentants des pêcheurs au port de Soumbédioune le 3 juin 2022 | Sénégal © RFI-Charlotte Cosset

Un événement tragique qui est passé inaperçu et qui s’est passé vendredi dernier à 40 kilomètres au large des côtes Gambiennes. Une pirogue partie en mer pour pêcher a été percutée par un bateau de pêche chinois. Il y avait cinq pêcheurs dont trois Sénégalais originaires de Bargny et de Yenne. Deux corps ont été repêchés alors que le troisième est porté disparu.

Le navire chinois, selon nos sources, ne voulait pas s’arrêter après l’accident en haute mer et il a fallu l’insistance d’un observateur qui avait embarqué dans le navire pour que secours soit porté aux deux rescapés.

Autant dire que les Chinois ne voulaient pas porter secours aux naufragés. La pirogue, mal en point (voir photo) a été ramenée à quai mais en vérité elle a été fracassée en deux. Le fait que deux pêcheurs aient pu échapper à la mort relève du miracle.

Le navire chinois a récupéré les deux corps sans vie dont celui de Abdourahmane Ndour natif de Bargny ainsi que deux rescapés.

Le président de l’Union nationale des mareyeurs du Sénégal, Papa Ibrahima Diaw a confirmé l’accident. La mer est souvent témoin de beaucoup de drames loin de tous les regards. Une affaire sur laquelle nous reviendrons plus amplement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT