Un pêcheur meurt noyé dans le fleuve Gambie

Un pêcheur de 40 ans, parti hier dimanche matin vérifier ses filets installés le long du fleuve Gambie, a été retrouvé mort par les populations de Tomboronkoto.

Fleuve gambie

Le drame est survenu dans la région de Kédougou (sud-est). La victime, âgée de 40 ans, est originaire de Kerekonko, un village de la commune de Tomboronkoto.

Selon un agent de la Croix-Rouge, son corps a été retrouvé par des ressortissants chinois qui s’adonnent à l’exploitation de l’or et qui ont alerté les populations locales.

La dépouille mortelle est déposée à la morgue de l’hôpital régional Amath Dansokho de Kédougou par les sapeurs pompiers. Une enquête est ouverte.

La brigade de la gendarmerie de Mako s’est rendue sur les lieux du drame pour faire les constats d’usage.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

ADVERTISEMENT