Vélingara : les autorités agissent pour stopper l'abattage illégal d'arbres !

Le Service départemental des Eaux et Forêts de Vélingara (sud) a initié une importante opération de contrôle et de ratissage dans les forêts le long de la frontière entre le Sénégal et la Gambie. Cette initiative vise à combattre les activités intenses d'abattage clandestin d'arbres signalées dans la région, selon des informations obtenues par l'APS.

un-trafic-transfrontalier-de-bois-démantelé

L'opération a spécifiquement ciblé les forêts de la zone de Médina-Mary, située à 25 km au nord-ouest de la ville de Vélingara, où les populations se plaignaient depuis plusieurs jours d'activités nocturnes de prédateurs de la forêt.

Des scieries installées à Gambissara, à 7 km au nord de Médina-Mary, sont notamment visées par cette action. Ces unités de scierie, opérées par des ressortissants supposés de la Guinée vivant en Gambie, fonctionnent grâce au trafic de bois provenant du Sénégal, lit-on dans le journal.

Les autorités ont observé que les coupeurs de bois ciblent principalement des arbres centenaires de l'espèce ''Dimb'', qu'ils abattent avant de les découper en planches et de les acheminer en Gambie. De plus, une nouvelle scierie a récemment été installée à Dembacounda, un autre gros village situé à la frontière du côté de la Gambie, alimentée en bois depuis le territoire sénégalais.

Les populations locales ont salué cette action des autorités forestières et se sont engagées à collaborer étroitement pour préserver les ressources naturelles de leur milieu. Depuis 2012, elles réclament l'implantation d'un poste forestier dans leur localité pour renforcer la lutte contre les délinquants de la forêt, témoignant ainsi de leur volonté de protéger leur environnement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT